Deux adolescentes mises en examen pour avoir mis un bébé dans un frigo en filmant la scène

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Deux adolescentes mises en examen pour avoir mis un bébé dans un frigo en filmant la scène

Publié le 11/08/2017 à 19:22 - Mise à jour à 19:25
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux adolescentes de 14 et 15 ans, originaires de Danvers dans le Massachusetts aux Etats-Unis, ont été mises en examen mardi après avoir mis une petite fille de 8 mois dans un réfrigérateur. Elles ont en plus filmé la scène et l'ont diffusée sur Snapchat.

Deux jeunes filles de 14 et 15 ans, qui devaient s'occuper d'un bébé pour quelques minutes, ont été épinglées par la police mardi 8 après avoir posté une vidéo choquante sur le réseau social Snapchat. Sur les images, que FranceSoir a choisi de ne pas diffuser, on voit une adolescente mettre la petite fille de 8 mois dans un réfrigérateur et refermer la porte, pendant que l'autre filme la scène avec son téléphone portable.

Les faits se sont donc déroulés mardi, à Danvers, dans l'Etat du Massachusetts aux Etats-Unis. La mère du bébé l'avait confié à sa nièce et à son amie à peine une demi-heure le temps d'aller prendre sa douche. A son retour, elle ne s'est doutée de rien car les jeunes filles s'étaient (heureusement) empressées de reprendre l'enfant.

Selon la chaîne américaine WCVB, c'est la police qui a alerté cette jeune maman après avoir vu la séquence tourner sur les réseaux sociaux.

Les deux adolescentes ont été arrêtées et mises en examen mercredi 9, puis sont passées devant le tribunal pour enfants jeudi 10, pour "mise en danger d'un enfant" et "coups et blessures avec une arme dangereuse".

La maman, traumatisée par ce qu'il s'est passé, a juré ne plus jamais confier sa fille à quelqu'un d'autre. "Je ne veux que plus personne n'approche mon bébé. (…) Je sais que ma nièce ne voulait pas blesser ma fille. (…) Elle a agi stupidement. (…) Mais je ne lui confierai plus jamais mes enfants" a-t-elle déclaré.

A noter que la petite fille se porte aujourd'hui très bien et qu'elle est désormais en sécurité, chez elle, avec ses parents.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux adolescentes, qui ont placé le bébé dans un frigo, ont été mises en examen pour "mise en danger d'un enfant" et "coups et blessures avec une arme dangereuse". (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-