David Ramault voulait "imposer des attouchements sexuels" à une femme en 1994

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 03 mai 2018 - 15:28
Image
David Ramault et sa famille.
Crédits
©DR
David Ramault voulait imposer des attouchements sexuels à sa victime.
©DR
Une femme qui a été agressé par David Ramault en 1994 a témoigné à LCI. Lors de son audition, il avait reconnu vouloir imposer des attouchements sexuels à cette femme.

Il était déjà l'auteur d'infraction grave par le passé. David Ramault, qui a été mis en examen pour le viol et le meurtre d'Angélique Six à Wambrechies (Nord), avait été condamné en 1996,  pour "vol avec violence", "viol avec arme" et "attentats à la pudeur aggravés". Ces deux dernières condamnations lui vaudront d'être inscrits au fichier des auteurs d'infractions sexuelles (Fijais).

Une des victimes de ce chauffeur de bus qui travaillait à Transpole, a témoigné de l'agression dont elle a été victime en 1994, à LCI. "Je partais travailler, j’aillais prendre mon bus, il était 12h22. Un monsieur, derrière moi, m’a attrapée avec un cutter qu’il m’a mis sur la gorge. J’ai cru qu’il voulait voler mon sac donc je l’ai jeté. Mais en fait, il a dit qu’il voulait m’emmener en-dessous du pont…", a expliqué cette dame âgée aujourd'hui de 74 ans.

Lire aussi - Meurtre d'Angélique: les collègues de David Ramault écœurés d'avoir côtoyé "une ordure pareille"

Elle a finalement dû son salut à l'intervention de passants qui ont mis en fuite David Ramault. "Dans le PV d’audition que nous nous sommes procuré, David Ramault, alors âgé de 21 ans, qui sera interpellé peu de temps après, explique en effet avoir été pris d’une pulsion irrésistible et n’avoir jamais voulu voler sa victime; il voulait lui imposer des attouchements sexuels", précise la chaîne d'information.

La victime a eu un pressentiment à l'annonce du décès de la jeune fille: "Quand on a su à la télévision qu’un voisin avait violé et tué la petite Angélique, ils (les médias, NDLR) ont parlé d’une arme blanche, j’ai tout de suite su au plus profond de moi que c’était lui, j’étais certaine". Et d'ajouter avec émotion: "J’ai des petits-enfants… Je m’imagine... Non! C’est impardonnable qu’ils l’aient laissé sortir comme ça. Il faut qu’il soit mis en prison mais qu’il n’en sorte plus".

Voir - Angélique: une marche blanche rassemble 3.300 personnes

Quelque 3.300 personnes ont défilé dans le recueillement mardi 1er dans l'après-midi à Wambrechies (Nord) pour la marche blanche en hommage à Angélique. Certaines personnes portaient des roses blanches, d'autres étaient vêtues de blanc. Toutes se recueillaient dans un silence à peine troublé par les murmures. La foule s'est massée contre la grille verte séparant le jardin d'un terrain de football pour suivre le discours au micro d'une soeur d'Angélique. "Nos coeurs sont brisés, nos têtes sont remplies de questions, nous allons traverser des épreuves difficiles mais nous nous battrons pour Angélique", a-t-elle dit, entourée de sa famille visiblement émue.

 

À LIRE AUSSI

Image
David Ramault et sa famille.
Meurtre d'Angélique: les collègues de David Ramault écœurés d'avoir côtoyé "une ordure pareille"
Les collègues de travail de David Ramault, suspecté du viol et du meurtre d'Angélique, sont dégoûtés d'avoir côtoyer ce dernier alors qu'il avait déjà mis à mort l'enf...
02 mai 2018 - 15:30
Société
Image
Des fleurs, des bougies et des messages de condoléances à un mémorial improvisé pour Angélique, 13 ans, le 29 avril 2018 à Wambrechies, dans le Nord
Angélique: une marche blanche rassemble 3.300 personnes
Quelque 3.300 personnes ont défilé dans le recueillement mardi après-midi à Wambrechies (Nord) pour la marche blanche en hommage à Angélique, 13 ans, violée et tuée me...
01 mai 2018 - 18:32
Société
Image
David Ramault et sa famille.
Meurtre d'Angélique: la femme de David Ramault reçoit des menaces, elle porte plainte
La femme de David Ramault, l'homme qui a reconnu le viol et le meurtre de la petite Angélique, a porté plainte. Elle a reçu des menaces de mort et son logement aurait ...
01 mai 2018 - 17:55
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don