Décès de nourrissons: une inspection au lactarium d'Ile-de-France aura lieu lundi

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Décès de nourrissons: une inspection au lactarium d'Ile-de-France aura lieu lundi

Publié le 04/09/2016 à 15:10
©Benjamin Gavaudo/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Suite au décès suspects de deux bébés prématurés, contaminés par une même bactérie, une inspection sera effectuée lundi au lactarium d'Ile-de-France, a annoncé ce dimanche Marisol Touraine. Par mesure de précaution, l'établissement a suspendu son activité depuis samedi.

Une inspection va être effectuée lundi au lactarium d'Ile-de-France où la délivrance de lait maternel a été suspendue "par précaution" après deux décès suspects de grands prématurés, a annoncé dimanche la ministre de la Santé Marisol Touraine. "Dès demain, une inspection de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) se fera sur place dans le lactarium et les services concernés pour essayer d'identifier ce qui c'est passé", a indiqué Mme Touraine au "Grand Jury" RTL-LCI-Le Figaro.

La suspension de la délivrance de lait par le lactarium d'Ile-de-France, abrité par l'hôpital Necker à Paris, a été annoncée samedi par l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) après la découverte de trois grands prématurés contaminés par une même bactérie dont deux sont décédés. Les trois bébés, qui se trouvaient dans deux services différents de néonatologie, avaient tous reçu dans leur alimentation du lait maternel provenant du lactarium d'Ile-de-France. Mais selon l'AP-HP, les contrôles microbiologiques réalisés à ce jour sur les laits délivrés par ce lactarium (y compris ceux administrés aux trois nouveaux nés concernés) ont tous été "négatifs".

Interrogée sur le rôle joué par le lait maternel dans la contamination des bébés, Mme Touraine a déclaré: "nous n'avons aucune certitude, nous ne pouvons pas l'écarter, c'est pour cela que par précaution a été suspendue la distribution du lait". Elle a également tenu à rassurer les parents de grands prématurés: "il y a un approvisionnement en lait qui est garanti en provenance d'autres lactariums", a-t-elle dit.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pour l'instant, rien ne permet de dire que le lait maternel était contaminé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-