Défis et tentatives de suicide: faut-il craindre le Blue Whale Challenge?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Défis et tentatives de suicide: faut-il craindre le Blue Whale Challenge?

Publié le 28/03/2017 à 20:40 - Mise à jour à 20:52
©Heinrich-Böll-Stiftung/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Quelques semaines après les premiers cas en France, le Blue Whale Challenge continue d'inquiéter. Ce "jeu" qui circule via les réseaux sociaux propose notamment aux adolescents des défis qui peuvent aller jusqu'à la tentative de suicide.

Pour l'instant, aucun mort n'est à déplorer en France. Mais le drame a été évité de peu à Saint-Omer (Pas-de-Calais). Le Blue Whale Challenge (littéralement le défi de la baleine bleue) inquiète depuis plusieurs semaines les parents qui le connaissent, et même l'Education nationale.

Dans la liste des défis dangereux qui circulent sur les réseaux sociaux, celui-ci est d'autant plus inquiétant que la mort n'y est pas accidentelle, mais parfois le but du jeu. Venu de Russie, son principe est que le "parrain" d'un internaute lui envoie une cinquantaine de défis en autant de jours, de plus en plus ardus à relever. Et souvent, les derniers sont mortels, voire clairement des demandes de tentative de suicide. Plus d'une centaine de personnes en seraient déjà mortes en Russie en six mois.

En France, des signes avant-coureurs inquiétants ont déjà été relevés. Une adolescente de Saint-Omer a ainsi tenté de se pendre pour répondre au dernier défi de la liste. Deux autres jeunes filles y ont été prises en charge par des psychologues après que leur établissement scolaire a informé le parquet de Saint-Omer qu'elles couraient un danger. Elles venaient de se confier à l'infirmière de leur école. L'une d'elles avait atteint le niveau 45 sur 50 alors que son amie avait des traces de brûlures et de scarification sur les bras.

Devant le danger, l'Education nationale a tenté de couper le mal à la racine en contactant tous les recteurs de France vendredi 25 pour les informer de l'existence de ce jeu.

Sur les réseaux sociaux, la riposte au Blue Whale Challenge s'organise et le Pink Whale Challenge. Sous la même forme que le jeu morbide il propose de relever des défis positifs tous les jours: dire "je t'aime" à quelqu'un, se promener, faire un don à une personne dans le besoin...

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le "Blue Whale Challenge" n'a pas encore fait de victime en France mais une jeune fille a déjà tenté de se suicider.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-