Dépucelage, plan à trois et drogue: un ado de 16 ans raconte son séjour sur "'l'île du sexe"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Dépucelage, plan à trois et drogue: un ado de 16 ans raconte son séjour sur "'l'île du sexe"

Publié le 21/12/2018 à 10:08 - Mise à jour à 10:17
©Tim Wimborne/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La presse anglo-saxonne rapporte le témoignage d'un adolescent de 16 ans habitant à New York et qui a passé trois jours sur la "Sex Island", une petite île des Caraïbes entièrement dédiée à la prostitution et à la drogue. Le jeune homme a eu l'accord de son père.

Ce jeune adolescent de 16 ans se souviendra de sa "première fois" qui oscille entre l'insolite et le sordide. La presse anglo-saxonne rapporte en effet le cas d'un certain Brian qui a connu ses premiers émois intimes sur "l'île du sexe", un territoire insulaire situé au large de Trinidad-et-Tobago au sud des caraïbes. Le lieu est exploité par une société colombienne –Good Girls Company– et propose à ses clients pour la somme de 5.000 euros environ de passer trois jours sur place et de "consommer" à volonté les 60 prostituées présentes sur les lieux, le tout accompagné, pour les amateurs, de stupéfiants en libre accès.

Brian, un Chilien habitant à New York, a pu se rendre sur la Sex Island en gagnant un jeu concours, dont le prix était un séjour sur l'île, en utilisant la carte bancaire de son père. Sans son accord évidemment. Il a dû avouer cependant sa "bêtise" d'adolescent. Il était hors de question qu'un mineur puisse en effet quitter les Etats-Unis sans l'accord de ses parents. Et pour une raison étrange, le père a accepté que son fils aille jeter sa gourme dans ce lieu ("il voulait venir avec moi" explique d'ailleurs Brian), et l'organisateur ne voyait visiblement pas d'un mauvais œil d'accueillir un mineur avec l'accord de son tuteur légal.

Car ce que rapporte Brian de ses trois jours sur l'île du sexe, du 14 au 17 décembre, est sans ambigüité: celui qui est parti vierge est revenu dépucelé, et a pour la première fois bu de l'alcool et consommé des drogues. "J'étais très nerveux au début mais les autres hommes (la trentaine de lauréats du concours, NDLR) ont tout fait pour m'aider".

Lire aussi: Une entreprise colombienne propose une croisière comprenant alcool et sexe à volonté avec 60 prostituées (vidéo)

Sur place, dans le cadre du concours, Brian avait le droit de choisir deux filles entièrement dévouées à ses désirs. Il a donc pu découvrir la sexualité avec deux prostituées et, selon son propre aveu, des "plans à trois".

Mais derrière l'aspect déluré du séjour, dont les photos sont disponibles (voir ici), Brian a également senti son cœur battre pour l'une des professionnelles du sexe chargée de l'initier. "Une des filles s'appelait Andrea et je suis tombé amoureux d'elle. Je veux qu'elle soit ma petite amie, elle s'est si bien occupée de moi".

L'adolescent assure même qu'"il veut l'épouser". "Elle m'a dit qu'elle veut venir vivre aux Etats-Unis" se réjouit Brian qui a annoncé qu'il montrerait les photos à ses camarades au lycée dès la reprise des cours. "Tous ceux ceux qui se moquaient de moi à l'école verront que je suis devenu un homme. J'ai eu deux filles et eux ils n'ont rien".

Voir aussi:

Zoophilie: Pony, l'orang-outan prostituée qui était rasée et parfumée

Saint-Brieuc: les deux hommes prostituaient une ado sur internet

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'adolescent a passé trois jours sur une île dédiée à la prostitution.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-