Des agriculteurs en colère devant le domicile de Stéphane Le Foll (VIDEO)

Des agriculteurs en colère devant le domicile de Stéphane Le Foll (VIDEO)

Publié le 22/02/2016 à 08:00 - Mise à jour à 08:06
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Plusieurs dizaines d'agriculteurs sont venus sonner au domicile de Stéphane Le Foll au Mans dimanche soir. Le ministre de l'Agriculture a ouvert la porte, engageant une conversation avec eux pendant près d'une heure.

Plusieurs dizaines d'éleveurs en colère ont manifesté dimanche 21 au soir devant le domicile du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll au Mans et à proximité de celui de son collègue de la Défense Jean-Yves Le Drian près de Lorient.

Une trentaine d'agriculteurs se sont présentés vers 20H00 au domicile de Stéphane Le Foll en périphérie du Mans, où le ministre a ouvert la porte de son jardin avant d'engager une conversation tendue pendant près d'une heure avec les manifestants, a constaté un photographe de l'AFP.

"Comment je fais avec mes factures?", lançait un éleveur, pendant qu'un autre provoquait la colère du ministre en le comparant à son ancien collègue du Budget, Jérôme Cahuzac, poursuivi pour fraude fiscale. "Je fais ce que j'ai à faire, je fais mon travail", a répondu Stéphane Le Foll, ancien député de la Sarthe, pendant ces longs échanges.

Les éleveurs ont apposé une banderole sur la haie du ministre avec le slogan "Nous sommes comme nos vaches sur la paille", ainsi qu'un cercueil où était inscrit la mention "Morts pour la France". "Il a été très surpris de nous voir, piqué à vif", a témoigné pour l'AFP François Thomelin, producteur laitier à La Ferté-Bernard (Sarthe). "On avait accroché un pendu en paille, il a dit: +Vous m'enlevez ça tout de suite+".

François Thomelin, qui a précisé être venu "en partenariat" avec le syndicat des Jeunes agriculteurs (JA), a dit vouloir expliquer au ministre "le malaise agricole". "On n'a plus rien, plus de sous, plus d'avenir", a-t-il résumé. "Il a dit qu'il est pas responsable de grand chose, ce qui ne nous convient qu'à moitié", a rapporté l'éleveur.

Par ailleurs, entre 60 et 80 agriculteurs en provenance du Finistère ont tenté d'approcher du domicile de Jean-Yves Le Drian à Guidel, dans le Morbihan, mais ont été stoppés par les forces de l'ordre, a indiqué la préfecture. La préfecture n'était pas en mesure de préciser si Jean-Yves Le Drian, également président du conseil régional de Bretagne, se trouvait ou non sur place.

Les agriculteurs, venus à bord d'une vingtaine de tracteurs, ont pique-niqué dans le centre de Guidel, selon la même source.

(Voir ci-dessous la vidéo des agriculteurs en colère):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des agriculteurs en colère se sont invités chez Stéphane Le Foll.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-