Des cadavres de chats adultes et chatons retrouvés dans un congélateur

Des cadavres de chats adultes et chatons retrouvés dans un congélateur

Publié le 24/05/2019 à 13:55 - Mise à jour à 14:04
© JOEL SAGET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

A Lons, dans les Pyrénées-Atlantiques, des policiers ont retrouvé des cadavres de chats adultes et de chatons dans un congélateur d'un appartement en location. Ils intervenaient jeudi 23 mai dans le cadre d'une procédure d'expulsion.

Alors qu'ils intervenaient dans le cadre d'une procédure d'expulsion, un huissier et un policier ont découvert jeudi dans un appartement de Lons des cadavres de chats adultes et de chatons dans un congélateur. Le locataire des lieux n'était pas présent.

Selon Sud-Ouest, il s'agissait d'un logement social, que les autorités avaient déjà visité il y a quinze jours. D'ailleurs, à ce moment-là, les animaux étaient toujours vivants.

Quinze cadavres de chats et chatons ont été retrouvés congelés selon certaines sources. Le site d'informations locales La République des Pyrénées en a dénombré trente.

Lire aussi: il filmait son chien dévorant vivant des chatons et publiait les vidéos

Une enquête a été ouverte. Elle permettra établir dans quelles conditions les félins sont morts, et quel degré de cruauté animale leur a été infligé.

Les policiers devront aussi déterminer où l'individu s'était procuré tous ces animaux, dont les cadavres avaient été soigneusement emballés avant d'être placés dans le congélateur.

Voir aussi:

Tarn: un chat tué par balle à Albi, un octogénaire interpellé

Perpignan: elle jette sa chatte par la fenêtre, 4 mois avec sursis

Il torture à mort des opossums par pur sadisme et diffuse les images sur Snapchat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Entre 15 et 30 cadavres de chats ont été retrouvés dans un congélateur à Lons dans les Pyrénées-Atlantiques.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-