Des croix gammées taguées sur une mosquée à Amboise près de Tours

Des croix gammées taguées sur une mosquée à Amboise près de Tours

Publié le 09/01/2019 à 11:36 - Mise à jour à 12:01
© BENJAMIN CREMEL / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Quatre croix gammées ont été peintes au cours de la nuit de lundi à mardi sur les palissades du chantier d'une mosquée à Amboise en Indre-et-Loire. Une enquête a été ouverte.

A Amboise (Indre-et-Loire), c'est la consternation chez les fidèles musulmans. Cinq croix gammées ont été peintes au cours de la nuit de lundi 7 à mardi 8 sur les palissades du chantier d'une mosquée de la ville. Des têtes de cochons avaient déjà été lancées dans l'enceinte du bâtiment en 2012 et 2013.

Les symboles nazis étaient encore visibles mardi en fin d’après-midi sous le panneau annonçant la construction d’un centre culturel turc, à la sortie d’Amboise en direction de Montrichard. L'édifice religieux est en construction depuis plusieurs années "mais seul le gros oeuvre de cet édifice est réalisé avec un imposant dôme à venir et une architecture élaborée".

Lire aussi - Mons-en-Barœul: interpellation de l'homme qui a lancé sa voiture contre la mosquée (photos)

Ismail Ozdemir, président de l'association culturelle turque d'Amboise, s'est dit profondément choqué auprès de France Bleu Touraine. "On est choqués. On est en bonne relation avec la population étrangère et la population française, on a jamais eu de souci et des gens sont capables de faire ça", a-t-il expliqué.

"Je ne veux pas revenir sur les manifestations qui ont lieu depuis pratiquement deux mois mais c'est vrai que tout le monde est un petit peu sur les nerfs, on a tous un peu les nerfs à vif et il ne faudrait pas que ça dégénère", a fait savoir de son côté le Christian Guyon, maire PS de la ville.

La préfète d'Indre-et-Loire Corinne Orzechowski a qualifié cet acte "d'inadmissible" et annoncé qu'une enquête avait été diligentée par la gendarmerie. Des prélèvements de peinture ont été effectués et une enquête de voisinage a débuté même si elle n'a rien donné pour l'instant.

Voir:

Nice: l'enquête sur le financement de la nouvelle mosquée classée sans suite

Haute-Garonne: l'imam agressé dans sa mosquée pendant la prière

Occupation de la mosquée de Poitiers: prison avec sursis pour cinq militants

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une mosquée en construction à Amboise a été taguée par des croix gammées.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-