Des militants LREM agressés par des individus cagoulés à Montréal

Des militants LREM agressés par des individus cagoulés à Montréal

Publié le 13/04/2018 à 17:45 - Mise à jour à 17:48
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des militants de la République en Marche ont été agressé jeudi soir à Montréal (Canada) dans un restaurant par "une quinzaine d'individus cagoulés" selon le parti de la majorité. Christophe Castaner a condamné avec la plus grande fermeté cette "agression intolérable".

Selon la République en Marche, des militants du parti de la majorité présidentielle ont été agressés jeudi 12 à Montréal au Québec (Canada) alors qu'ils se trouvaient dans un restaurant de la ville, à la Petite Marche. Certains d'entres eux ont été pris à partie physiquement par leurs agresseurs.

"Une quinzaine d’individus cagoulés ont fait irruption dans un restaurant de Montréal où se réunissaient des adhérents du comité local La République En Marche de Montréal", explique un communiqué de presse du parti. Et d'ajouter: "Sous couvert de défendre «les cheminots, les étudiants, et les paysans en lutte», les agresseurs ont manifesté une grande violence, visant directement nos adhérents, et touché physiquement plusieurs d’entre eux. Le restaurant accueillant également du public, de nombreux clients, dont des enfants, ont été témoins de ces actes".

Le député LREM des Français de l'étranger d'Amérique du Nord, Roland Lescure, a fait part de son soutien sur Twitter aux militants pris à partie. "Je condamne fermement l’agression violente qu’ont subie les marcheurs de Montréal, une ville réputée pour sa tolérance et son ouverture sur le monde. Tout mon soutien @EnMarcheMtl et mes vœux de rétablissement aux blessés", a-t-il twitté.

"Je condamne avec la plus grande fermeté cette agression intolérable et j’apporte tout mon soutien à nos adhérents victimes de ces violences et au comité de Montréal choqué par ces actes", a fait savoir dans son communiqué Christophe Castaner, délégué général de La République En Marche. Et d'ajouter: "Eu égard à l’extrême gravité des faits, une plainte a été déposée. L’enquête ouverte déterminera les circonstances de ces actes".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des "individus cagoulés" ont agressé des militants LREM à Montréal.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-