Des parents souhaitent appeler leur enfant Jihad: un prénom polémique et rare en France

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Des parents souhaitent appeler leur enfant Jihad: un prénom polémique et rare en France

Publié le 23/10/2017 à 15:50 - Mise à jour à 16:07
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enfant peut-il s'appeler Jihad? C'est la question à laquelle va devoir répondre la justice après le signalement de l'état civil de Toulouse. Prénom issu de la tradition arabo-musulmane, il est peu présent en France.

La justice va devoir trancher. Un couple originaire de Léguevin (Haute-Garonne) a choisi pour leur fils, né le 2 août dernier à Toulouse, le prénom de Jihad, provoquant une polémique avec l'état civil. En effet, la mairie a saisi la justice pour trancher sur la validité de ce prénom car ce choix suscite des interrogations en raison l'utilisation du terme par les terroristes islamistes.

Signifiant étymologiquement "effort sur soi" ou "lutte" en arabe, le prénom est très peu porté en France. Selon les chiffres de l'INSEE, en 2014, seuls 6 enfants ont été prénommés ainsi. Le nombre d'occurrence de Jihad à l'état civil n'a jamais dépassé 11, pour les années 2011 et 1997. Jihad est un prénom répondu dans le monde arabo-musulman et est particulièrement donné au Liban dans la communauté des chrétiens maronites.

Le prénom a en effet mauvaise presse en occident où il est associé au concept de "guerre sainte" proclamé par les djihadistes.

L’article 57 du Code civil stipule en effet que si les parents sont libres de donner n’importe quel prénom à un bébé, ce dernier ne doit pas être contraire aux intérêts de l’enfant. Or, la succession des événements terroristes laisse aisément envisager que le prénom de Jihad pourrait se transformer en fardeau pour un petit garçon.

En 2013, les parents du petit Jihad, trois ans à l'époque des faits, avaient été jugés par le tribunal correctionnel d'Avignon pour avoir envoyé leur fils à l'école avec un tee-shirt proclamant "Je suis une bombe" et "Jihad, né le 11 septembre". Des peines de prison avec sursis et des amendes avaient été prononcées pour "apologie du terrorisme". En revanche, la justice avait laissé d'autres parents donner ce nom à leur enfant.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jihad signifie "effort sur soi" ou "lutte" en arabe.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-