Des pilotes d'avion, victimes de l'air toxique, portent plainte contre Airbus

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Des pilotes d'avion, victimes de l'air toxique, portent plainte contre Airbus

Publié le 02/05/2018 à 15:02 - Mise à jour à 16:50
© Lukas Schulze / dpa/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des pilotes d'avion américains ont décidé d'attaquer l'entreprise Airbus en justice ce mercredi. Les deux hommes assurent avoir été victimes de l'air toxique dans les avions en juillet dernier.

Deux pilotes d'avion américains ont pris la décision de porter plainte contre le constructeur Airbus a dévoilé ce mercredi 2 France Bleu Occitanie.

L'entreprise française a donc été assignée devant le tribunal de grande instance de Toulouse. Les deux hommes disent avoir été victimes du syndrome aérotoxique, dit "fume event" en anglais.

Ce phénomène est provoqué lorsqu'il y a des fuites d'huiles de moteur dans les avions. L'air des cabines se charge alors de particules toxiques, particulièrement nuisibles pour l'homme.

A voir aussi: Pollution - 300 millions d'enfants en danger, l'air toxique en cause

Les pilotes ont dit avoir été intoxiqués lors de deux vols distinct en juillet dernier. Depuis le cabinet d'avocat chargé de les défendre a expliqué le 26 avril dernier que "la santé de chacun d’entre eux s’(était) trouvée considérablement atteinte à la suite de l’exposition aux émanations toxiques".

D'ailleurs, "ces pilotes, chacun victime d’émanations toxiques en juillet 2017, sur deux vols différents, se trouvent toujours, à la fin du mois d’avril 2018, en arrêt de travail" a poursuivit BCV Lex sur son site Internet.

Le phénomène est loin d'être nouveau et se produit lors d'environ un vol sur 2.000 selon l'AVSA, l'association des victimes du syndrome aérotoxique.

Et si c'est la première fois qu'un tel recourt à la justice est utilisé en France, il y a déjà eu des précédents dans le monde. Par exemple Boeing, le principal concurrent de Airbus, a aussi été poursuivi pour les mêmes raisons.

"C'est une question d'argent. Imaginez qu'il faille repenser l'avion, sachant qu'un avion vole 20 ans. Changer l'aménagement des circuits d'air coûterait trop cher aux compagnies. On alerte mais les constructeurs passent en force", a expliqué Stéphane Pasqualini du SNPNC, le syndicat des personnels naviguant et commerciaux à France Bleu Occitanie.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux pilotes victimes du syndrome aérotoxique ont poursuivi Airbus en justice.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-