Des policiers se font passer pour des vendeurs de drogue pour arrêter des acheteurs, l'opération est un fiasco

Des policiers se font passer pour des vendeurs de drogue pour arrêter des acheteurs, l'opération est un fiasco

Publié le 17/11/2017 à 14:50 - Mise à jour à 15:05
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A Détroit (Etats-Unis), une opération anti-drogue ne s'est pas déroulée comme prévue. Des policiers d'un commissariat, sous couverture, tentaient de vendre de la drogue pour arrêter des acheteurs mais ces derniers sont tombés sur un autre groupe de policiers qui faisait exactement la même chose.

L'opération de police a tourné au vinaigre. A Détroit (Michigan), pour mettre fin à un trafic de drogue, des policiers du commissariat du 12e Precinct (subdivision d'une ville aux Etats-Unis) ont décidé de se faire passer pour des vendeurs de stupéfiants afin d'arrêter de potentiels acheteurs. Mais leur technique n'a vraisemblablement pas eu l'effet escompté.

Postés à un endroit stratégique de la ville, un quartier connu pour être une plaque tournante de la drogue, les policiers ont vu des personnes s'approcher d'eux. Seulement voilà: les acheteurs étaient eux aussi des policiers sous couverture. Ils appartenaient au commissariat du 11e Precinct et inversement, ils se faisaient passer pour des acheteurs pour arrêter des potentiels dealers.

Mais au lieu de comprendre la situation et d'en rire, les policiers du 12e Precinct ont arrêtés ceux du 11e pensant visiblement qu'ils étaient réellement des acheteurs et ce, malgré leurs protestations. Et l'affaire ne s'est pas arrêtée là puisqu'ils ont également mené un raid contre une supposée planque des acheteurs, une opération qui n'a encore une fois mené à rien: ils se sont retrouvés à la base secrète des policiers du 11e Precinct.

Une bagarre entre les policiers les deux commissariats s'en est alors suivie, parfois en plein milieu de la rue sous le regard des passants. "C'est probablement une des choses les plus ridicules que j'ai vues dans cette institution", a déclaré James Craig, le chef de la police de Detroit lors d'une conférence de presse, cité par Slate. Et d'ajouter: "Je suis soulagé que personne n'ait été blessé plus sérieusement". Désormais, la police va devoir comprendre les raisons pour lesquelles une telle situation a pu se produire.

Mais ce qui semble évident, c'est qu'il y a eu vraisemblablement un manque de communication entre les deux équipes. L'un des chefs aurait dû prévenir l'autre de son intention de faire une descente anti-drogue à cet endroit, selon James Craig. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une descente de police a tourné au fiasco à Détroit (Etats-Unis). Des policiers sous couverture sont tombés sur... d'autres policiers sous couverture.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-