Des vêtements de Jacques Chirac donnés à des migrants

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Des vêtements de Jacques Chirac donnés à des migrants

Publié le 12/04/2018 à 12:46 - Mise à jour à 12:52
© PATRICK KOVARIK / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Durant l'hiver, et alors que les températures étaient très basses à Paris, Claude Chirac a fait don de vêtements de son père à une association venant en aide à des migrants, porte de la Chapelle.

"Symboliquement, je trouve ça magnifique", a confié le photographe Yann Arthus-Bertrand. L'homme est engagé dans l'accueil des migrants, à la porte de la Chapelle à Paris notamment.

Au cours de l'hiver dernier, les vêtements chauds sont venus à manquer au centre humanitaire situé dans le nord-est de la capitale.

A voir aussi: Migrants - Hidalgo tire la sonnette d'alarme sur les campements "indignes" à Paris

Yann Arthus-Bertrand a alors reçu un coup de téléphone de la part de sœur Marie-Jo: "une religieuse incroyable qui s'occupe des réfugiés". "Elle me dit: «je n'y arrive pas, il me faut des vêtements chauds, je n'en ai pas assez!»", a-t-il expliqué à L'Obs.

Fort d'un carnet de contacts bien rempli, le photographe a alors promis à la religieuse de faire quelque chose pour l'aider à collecter des vêtements pour les réfugiés.

"J'écris à la Fondation Chirac –je siège au conseil d'administration– et je reçois une réponse de Claude Chirac qui me dit: «Je m'en occupe, ne t'inquiète pas! »", a-t-il raconté. Et la fille de l'ancien président de la République a tenu parole.

En effet quelques jours plus tard sœur Marie-Jo et son équipe de bénévoles ont vu arriver un convoi quelque peu spécial et plutôt inhabituel porte de la Chapelle. Une voiture officielle affublée d'une cocarde tricolore, privilège des anciens présidents, est venue livrer "des costumes et des pullovers de Jacques Chirac".

"Symboliquement, je trouve ça magnifique de savoir que les vêtements d'un président sont portés par des réfugiés de la porte de la Chapelle!", s'est réjouit le photographe qui a réalisé le film Human qui regroupe des témoignages de personnes originaires de toutes le parties du globe. La question de l'immigration y est largement évoquée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Claude Chirac a donné des costumes de son père à des migrants dans le besoin porte de la Chapelle à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-