Deux chevaux échappés provoquent un bouchon sur l'A51 (vidéo)

Deux chevaux échappés provoquent un bouchon sur l'A51 (vidéo)

Publié le 22/03/2018 à 10:48 - Mise à jour à 10:59
©JeanneMenjoulet&Cie/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux chevaux échappés d'un centre équestre ont perturbé la circulation mercredi en fin d'après-midi sur l'autoroute A51, entre Aix-en-Provence et Aix-les-Milles. Le trafic a été interrompu le temps d'intercepter les équidés fuyards.

Dans un bouchon, les automobilistes impatients derrière leur volant se demandent toujours ce que peut bien faire le premier de la file, celui sur qui toute la colère du monde s'abat, mais qui ne peut évidemment rien y faire. Surtout quand c'est un accident qui provoque la perturbation du trafic.

C'est une situation bien différente, et insolite, à laquelle ont eu affaire les usagers de l'autoroute A51 mercredi 21 au soir, entre Aix-en-Provence et Aix-les-Milles (Bouches-du-Rhône), vers 18h, en pleine heure de pointe.

Alors que le trafic est généralement dense dans cette zone à cette heure-ci (à cause des nombreuses sorties de la grande zone industrielle et commerciale), deux chevaux sont venus jouer les trouble-fêtes en remontant au galop une portion de l'A51. A contre-sens qui plus est.

Lire aussi: un cheval joue au baby-sitter avec un bébé

Les deux équidés ont provoqué jusqu'à sept kilomètres de bouchons selon France Bleu Provence. La circulation a même dû être interrompue dans les deux sens au niveau de la jonction entre la D9 et l'A51.

L'intervention des pompiers a été nécessaire pour intercepter les deux chevaux. Une automobiliste, qui avait des mors sur elle, a apporté son aide aux services de secours.

Deux véhicules de police ont également été mobilisés. Une fois les chevaux maîtrisés, les forces de l'ordre ont réquisitionné un van d'un centre équestre à proximité pour les rapatrier en toute sécurité.

A noter qu'il n'y a eu aucun accident et aucun blessé. L'incident a même plutôt amusé les automobilistes. L'un d'eux a pris le temps de filmer les animaux fugueurs lorsqu'ils sont passés devant sa voiture.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux chevaux ont forcé mercredi les autorités à interrompre la circulation sur l'A51 entre Aix-en-Provence et Aix-les-Milles. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-