Deux navigatrices (et leurs chiens) sauvées après cinq mois dans le Pacifique (photos + vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Deux navigatrices (et leurs chiens) sauvées après cinq mois dans le Pacifique (photos + vidéo)

Publié le 27/10/2017 à 15:06 - Mise à jour à 15:16
©Capture d'écran/Twitter/US Navy
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux navigatrices parties en mai dernier d'Hawaï pour rejoindre Tahiti ont été secourues mercredi par un navire de guerre américain. Elles ont dû survivre avec leurs deux chiens pendant cinq mois au milieu de l'océan Pacifique.

Sauvées après près de cinq mois en mer. La marine américaine a annoncé jeudi 26 avoir secouru la veille deux navigatrices qui dérivaient depuis juillet dernier dans l'océan Pacifique. Elles étaient accompagnées de leurs deux chiens. Elles ont réussi à survivre pendant tout ce temps grâce notamment à un important stock de nourriture.

Jennifer Appel et Tasha Fuiaba étaient parties le 3 mai dernier d'Hawaï pour rejoindre Tahiti en voilier. Un ambitieux périple de plus de 4.000 kilomètres et au beau milieu de l'océan Pacifique qu'elles comptaient boucler en quelques semaines. Mais le 30 mai, les deux femmes ont été prises dans une violente tempête. Au milieu de creux de huit mètres, leur moteur a rendu l'âme et le navire commencé à dériver. Elles n'ont cependant pas tout de suite abandonné, pensant pouvoir terminer le voyage à la voile. Mais début juillet, elles ont réalisé qu'elles n'y arriveraient pas. On ignorait ce vendredi 27 si d'autres avaries les avaient frappées.

Fort heureusement, les deux femmes étaient bien équipées. Leur radio fonctionnait et elles pouvaient donc envoyer quotidiennement des messages de détresse. Elles disposaient également d'un an de vivres et d'un purificateur d'eau. De quoi tenir physiquement, mais elles restaient confrontées aux dangers d'un océan si immense qu'aucun bateau ne passe à portée de radio, et où les requins viennent parfois frapper leur coque.

Ce n'est donc qu'après cinq mois de solitude à manger essentiellement du riz et des pâtes que les appels des jeunes femmes ont été entendus par un bateau de pêche taïwanais mardi 24. Un navire de guerre américain, l'USS Ashland, a été chargé de leur venir en aide. Une intervention immortalisée par les marins de l'US Navy, où l'on peut voir la joie des deux navigatrices et de leurs chiens à l'approche de leurs sauveurs.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux femmes disposaient heureusement d'une importante quantité de vivres.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-