"Dieselgate": une étude épingle le système de dépollution de la Citroën Cactus

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Dieselgate": une étude épingle le système de dépollution de la Citroën Cactus

Publié le 17/01/2017 à 11:42 - Mise à jour à 11:44
©Fred Tanneau/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Selon une étude menée par un laboratoire rattaché à la Commission européenne, la Citroën C4 Cactus pollue cinq à dix fois plus que prévu. PSA s'est dit "surpris" du résultat de cette étude, menée suite au "Dieselgate" afin de vérifier la présence de système destiné à fausser les tests.

Une étude européenne met en cause l'efficacité du système de dépollution de la Citroën C4 Cactus diesel, affirme Le Parisien/Aujourd'hui en France de ce mardi 17. Cette étude, que le quotidien affirme avoir consultée, a été réalisée par un laboratoire scientifique rattaché à la Commission européenne, le Joint Research Center (JRC).

Le JRC a testé plusieurs voitures l'été dernier afin de mettre au point un dispositif capable de détecter la présence éventuelle d'un logiciel caché faussant les émissions polluantes des moteurs diesel, comme cela a été révélé en septembre 2015 dans le cadre du "dieselgate" impliquant le constructeur allemand Volkswagen. Selon Le Parisien, ces tests ont révélé des anomalies sur le moteur de la Cactus diesel Blue HDI 100 produite par le constructeur français PSA.

Le député européen écologiste Yannick Jadot, candidat à la présidentielle française sous la bannière Europe Ecologie-Les Verts, a été destinataire du rapport. Il explique au Parisien que ce test, qui porte également sur l'Audi A3, "montre qu'en situation réelle, quand il fait froid ou très chaud, ces moteurs polluent cinq à dix fois plus que prévu. Les systèmes de dépollution s'arrêtent".

Interrogé par l'AFP, le groupe PSA s'est dit "surpris par ce résultat" qui ne lui a "pas été communiqué" et "dont le protocole est inconnu". Par ailleurs, "des véhicules analogues testés par la Commission européenne ont donné des résultats parfaitement conformes, en particulier sur les usages réels", a ajouté un porte-parole du constructeur automobile.

Le "dieselgate" a éclaté en septembre 2015, lorsque Volkswagen a reconnu avoir équipé onze millions de ses véhicules diesel à travers le monde d'un logiciel destiné à tromper les contrôles anti-pollution.

La justice française a ouvert deux informations judiciaires, l'une en février 2016 concernant Volkswagen et une autre le 12 janvier dernier visant Renault.

Selon la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, des enquêtes sur des émissions polluantes trop élevées pourraient être ouvertes par la justice à l'encontre d'autres constructeurs automobiles que Renault.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs voitures ont été testées l'été dernier afin de mettre au point un dispositif capable de détecter la présence éventuelle d'un logiciel caché.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-