Dijon: les attaques au marteau revendiquées par un "commando" d'admirateurs du terroriste Anders Breivik

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 03 novembre 2017 - 16:03
Image
Deux personnes ont été grièvement blessées à coups de marteau vendredi dans les rues de Chalon-sur-S
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Les attaques au marteaux avaient été perpétrées à la fin du mois de septembre.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Le 26 septembre dernier un homme a attaqué deux étudiants et un membre du personnel de l'université de Bourgogne à Dijon. L'un d'eux avait été légèrement blessé et le suspect avait pris la fuite. Ce vendredi, les faits ont été revendiqués par un "commando".

C'est une bande audio de près de trois minutes que la rédaction de Bien Public a reçu ce vendredi 3. Celle-ci contenait la revendication des attaques au marteau perpétrées dans une rue de Dijon en septembre.

Les faits remontent au 26 septembre dernier. Dans le quartier de l'université de Bourgogne, rue Mansart, un homme dont le visage était dissimulé a frappé deux étudiants et un membre du personnel de l'établissement avec un marteau.

Seul l'employé a été légèrement blessé, ressortant de cette attaque avec quelques points de suture. Le suspect quant à lui a réussi à prendre la fuite. Une enquête a été ouverte mais l'homme court toujours à ce stade, début novembre.

Ce vendredi, une bande audio a donc revendiqué ces attaques. Le "commando de défense du peuple et de la patrie française" a expliqué avoir volontairement ciblé le "cœur d'un des symboles du multiculturalisme".

Ce groupe jusqu'alors inconnu a précisé que l'attaque a marqué "l'acte de naissance (du) mouvement" en assurant que d'autres méfaits seraient commis à l'avenir. Selon Bien Public, ils se sont qualifiés comme admirateurs d'Anders Behring Breivik.

Le terroriste norvégien avait perpétré une tuerie de masse sur l'île d'Utoya (sud du pays), qui avait fait près de 70 morts en 2011.

Le CDPPF a aussi regretté que le bilan de son "agent" n'ait pas été plus lourd: "malheureusement, l'inexpérience de notre agent a fait que malgré tout son sang froid et sa bonne volonté, il n'a pas pu faire mieux que les blesser légèrement". Le groupe, qui a justifié ses actes par des propos racistes.

Sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, le procureur de la République de Dijon s'est dit un peu surpris par le message audio. "Cette revendication semble un peu étonnante, puisqu'elle intervient plusieurs semaines après les faits".

L'enquête se poursuit donc avec de nouveaux éléments que la police judiciaire de Dijon devra traiter.

À LIRE AUSSI

Image
Deux personnes ont été grièvement blessées à coups de marteau vendredi dans les rues de Chalon-sur-S
Chalon-sur-Saône: il agresse 2 personnes à coups de marteau en hurlant "Allah Akbar", le déséquilibré toujours en fuite
C'est sans raison apparente que deux personnes ont été agressées ce vendredi à coups de marteau par un individu visiblement déséquilibré. Selon des témoignages, l'homm...
15 septembre 2017 - 17:35
Société
Image
Un hache.
Conflans-Sainte-Honorine: un déséquilibré armé d'une hache et d'un marteau terrorise les passants
Un homme a invectivé des passants avec une hache jeudi à Conflans-Sainte-Honorine avant d'être interpellé par la police. Souffrant de troubles du comportement, il a ét...
25 août 2017 - 10:36
Société
Image
Police Voiture Gyrophare Illustration
Attaque d'un policier à Notre-Dame de Paris: la préfecture de police demande d'éviter le secteur [MAJ]
A Paris, un homme a tenté de frapper d'un ou deux coups de marteau, ce mardi après-midi, un gardien de la paix sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame. La préfecture...
06 juin 2017 - 18:55
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don