Dijon: un sexagénaire lardé de coups de couteau, son épouse et son fils interpellés

Dijon: un sexagénaire lardé de coups de couteau, son épouse et son fils interpellés

Publié le 21/08/2018 à 07:15 - Mise à jour à 07:17
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un sexagénaire a été tué dans la nuit de vendredi à samedi de plusieurs coups de couteaux dans son appartement à Dijon et trois personnes, dont son épouse et son fils, ont été interpellées.

Les faits se seraient déroulés sur un fond de violences conjugales. Un sexagénaire a été tué dans la nuit de vendredi 17 à samedi 18 avec une arme blanche dans son appartement à Dijon (Côte-d'Or). Trois personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire dont la propre épouse et le propre fils de la vicitme ainsi qu'un ami de la famille.

Comme le rapporte le journal Le Bien-Public, qui révèle l'information, l'homme, âgé de 66 ou 67 ans, a succombé à pas moins d'une dizaine de coups de couteau dans des circonstances qui restent encore, ce mardi 21, à éclaircir. L'épouse du sexagénaire et le fils de 24 ans de la victime ont été placés en garde à vue samedi. Une troisième personne d'une vingtaine d'années, qui pourrait être un ami de la famille, a été interpellée lundi.

Voir - A 10 ans, il poignarde son beau-père violent pour défendre sa maman

Un temps placée en garde à vue, la compagne du fils a été finalement mise hors de cause dans cette affaire qui se serait déroulée "sur fond de violences intrafamiliales récurrentes, et les responsabilités de chacun des protagonistes dans le meurtre semblent difficiles à établir", précise le quotidien.

Une information judiciaire a été ouverte du chef d'assassinat et les trois gardés à vue devaient être présentés lundi soir à un juge d'instruction, selon le parquet. Ce dernier aura la lourde tâche de faire toute la lumière sur cet homicide et sur les faits qui l'ont motivé.

Lire aussi:

Violences conjugales: elle est battue pendant 56 ans, son mari condamné

Jura: elle poignarde à mort sa fille de 11 ans et blesse son autre fille

Arles: une jeune femme tuée à coups de couteau chez elle alors que son frère dormait 

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un sexagénaire a été tué à Dijon. Sa femme et son fils ont été placés en garde à vue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-