Dinan: il abuse de sa petite fille et demande à être interné

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Dinan: il abuse de sa petite fille et demande à être interné

Publié le 19/10/2018 à 12:50 - Mise à jour à 12:54
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le tribunal correctionnel de Saint-Malo a condamné un père quadragénaire qui a abusé sexuellement de sa petite fille lors de ses droits de visite. L'homme a, à plusieurs reprises, fait état de ses pulsions, en demandant notamment un internement psychiatrique.

Il n'a pas obtenu le huis clos qu'il demandait et a donc dû assumer ses actes en publics. Un homme était jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Malo pour des actes incestueux sur sa petite fille de neuf ans et demi à l'époque des faits, comme le rapporte Ouest-France vendredi 19.

Les faits se déroulent à Dinan. Le suspect s'est dénoncé lui-même comme étant un pédophile et s'est présenté à l'hôpital psychiatrique de la ville pour demander son internement. Malgré le caractère visiblement pervers de l'individu une infirmière déclarera "c'est le seul patient à m'avoir fait peur, il avait un regard de prédateur", il ne sera pas interné. Il se confiera également par SMS à une amie sur ses tendances. Et l'homme est malheureusement passé à l'acte.

Séparé de la mère de sa fille, il avait été condamné d'ailleurs pour violences conjugales, il a profité de ses droits de visite pour perpétrer des attouchements incestueux sur sa petite fille. Au tribunal, l'enfant a été décrite pour très perturbée, ne pouvant plus s'endormir sans veilleuse, et refusant d'appeler "papa" l'homme qui a abusé d'elle.

Lire aussi: Le pédophile "sadique" aux 46 victimes obtient une réduction de peine

Le procureur a exigé à la barre le retrait définitif de l'autorité parentale, l'accusé ne s'étant jamais prêté à l'obligation de soins dont il avait écopé lors de sa condamnation précédente.

Il est finalement condamné à un an de prison avec sursis, d'une obligation de soins et de 1.000 euros de dommages et intérêts. Il sera en outre inscrit au fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infraction sexuelles ou violentes.

Voir aussi:

Le père violeur postait des photos des enfants de la famille sur un site pédophile

Somme: le faux professeur de judo pédophile est accusé de viol

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le tribunal a condamné le père abuseur.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-