Gilets jaunes à Paris: barricades et casseurs sur les grands boulevards [MAJ]

Gilets jaunes à Paris: barricades et casseurs sur les grands boulevards [MAJ]

Publié le 08/12/2018 à 13:29 - Mise à jour à 13:39
© Alain JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Alors que la manifestation des gilets jaunes sur les Champs-Elysées se déroulait depuis ce samedi matin dans un calme relatif, des groupes apparemment aguerris ont commencé vers 13h à monter et à incendier des barricades boulevard de Bonne Nouvelle. Des vitrines de magasins auraient également été détruites. La plus belle avenue du monde a peu après connu également de premières dégradations.

Rapidement, les forces de l'ordre sont arrivées sur place pour mettre fin au blocage avant que la situation devienne incontrôlable. Les canons à eau et les blindés de la gendarmerieont été mis en action dans le seccteur pour repousser les casseurs tandis que les jets de projectiles vers les forces de l'ordre ont débuté.

Les rues n'étaient pas bloquées dans le secteur, véhicules et passant croisent donc CRS et casseurs.

Au total, 2.300 manifestants ont été recensés à 10H00 en Ile-de-France dont 2.100 à Paris, principalement près des Champs-Elysées, où les magasins sont barricadés derrière des plaques de bois, d'après la préfecture de police.

DAns la matinée, quelques centaines de "gilets jaunes" ont tenté d'envahir le périphérique parisien avant d'être repoussés dans la calme.

Soucieux d'éviter "des morts et des blessés", des représentants des "gilets jaunes libres", un collectif qui réclame au gouvernement plus de mesures pour aider ceux qui "arrivent de moins en moins à boucler leurs fins de mois", ont appelé à manifester pacifiquement, et pas à Paris pour éviter de se faire assimiler à des "casseurs".

Les grands magasins parisiens resteront fermés toute la journée, du jamais vu pour un samedi précédant les fêtes.

La tour Eiffel, le Louvre seront aussi fermés, tout comme de nombreux commerces et restaurants et 36 stations de métro.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De premières barricades ont été montées à Paris en marge de la manifestation des gilets jaunes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-