Discriminations au travail: 30% des personnes LGBT concernées

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Discriminations au travail: 30% des personnes LGBT concernées

Publié le 14/12/2017 à 15:55 - Mise à jour à 16:01
© PUNIT PARANJPE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon une enquête de l'Ifop, dont les premiers résultats ont été rapportés par le site France Info, près de 89% des personnes lesbiennes, gays et bisexuelles, ainsi que 72% des personnes transgenres se sont dit "bien intégrées" dans leur travail. Parmi eux: 30% auraient toutefois déjà constaté des discriminations.

Le monde du travail est parfois féroce et les relations entre collègues peuvent se révéler compliquées. Dans certains cas, il est donc difficile de trouver sa place et de se sentir accepté. Selon une enquête de l'Ifop, dont les premiers résultats ont été rapportés ce jeudi 14 par le site France Info, près de 89% des personnes lesbiennes, gays et bisexuelles, ainsi que 72% des personnes transgenres se sont dit "bien intégrées" dans leur travail.

En revanche, parmi ces mêmes personnes interrogées, 30% ont expliqué avoir déjà constaté des discriminations à l’égard des membres de la communauté LGBT au sein-même de l’entreprise. 

Cette enquête, réalisée en collaboration avec l'association Autre Cercle, met en lumière les principales discriminations dont ils ont déjà été victimes. Et ce sont les moqueries qui tiennent la première place de ce classement. En effet, ils sont 60% à avoir déjà subi des railleries au sein de leur entreprise. Les personnes LGBT ont également expliqué, pour 31% d'entre eux, avoir déjà été mis à l'écart par leurs collègues tandis qu'ils sont 29% à avoir remarqué une "inégalité dans le déroulement de leur carrière".

Autre enseignement de l'enquête: la difficulté de révéler son orientation sexuelle. Ainsi, de nombreuses personnes préfèrent rester "invisibles" et ne pas fait leur coming-out publiquement, devant leurs collègues. Au total, 73% d'entre elles évitent de parler de leur vie privée et 14% se font passer pour des hétérosexuelles. Et se sont les femmes qui auraient le plus de difficultés à parler de ce sujet au travail. 

A lire aussi - Etats-Unis: décès de Edith Windsor, militante LGBT historique

Pour rappel, l'intégralité des résultats de cette enquête sera dévoilée ce jeudi soir par l’Institut français d’opinion publique. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Au total, 30% des personnes LGBT ont expliqué avoir déjà constaté des discriminations au travail.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-