Disparition dans le Nord: Gwendoline est rentrée chez elle, soulagement pour la famille

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Disparition dans le Nord: Gwendoline est rentrée chez elle, soulagement pour la famille

Publié le 15/02/2017 à 11:12 - Mise à jour à 11:23
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Disparue depuis plus d'une semaine, Gwendoline, une jeune fille de 17 ans vient de rentrer au domicile familial, au grand soulagement de ses proches. Selon son beau-père, elle serait allée à Maubeuge, à une centaine de kilomètres de chez elle, avec son petit ami de 38 ans.

Plus de peur que de mal. Disparue du domicile familial depuis plus d'une semaine, Gwendoline, une jeune fille de 17 ans, vient de rentrer chez elle, à Armentières dans le Nord. Un gros soulagement pour ses proches qui avaient placardé de nombreuses affiches sur les murs et alerté les médias ces derniers jours pour tenter de la retrouver. "Je suis soulagé, j'ai du mal à le croire, je l'ai prise très fort dans mes bras", a raconté son beau-père, cité par la chaîne de télévision France 3. Et d'ajouter: "je remercie tous ceux qui m'ont aidé à la rechercher, la police, mes amis…". D'après ses dires, elle serait allée à Maubeuge, à une centaine de kilomètres de chez elle, avec son petit ami de 38 ans.

L'adolescente n'avait plus donné signe de vie depuis le 6 février. Selon sa mère, elle avait pris quelques affaires, du maquillage, un peu d’argent et sa carte de transports. Quant à son téléphone portable, il avait été retrouvé sur son lit le jour de sa disparition. Elle avait également expliqué, au micro de LCI, s'être disputée avec elle quelques jours plus tôt: "je lui avais demandé de m'expliquer ses absences répétées en cours la semaine du 30 janvier. Ca l'a énervé. Elle m'a dit qu'elle allait bientôt avoir 18 ans, qu'elle en avait marre de la maison, qu'elle voulait partir avec son copain, avec sa marraine, avec son pote en vacances en Espagne".

La jeune fille, qui avait fait l'objet d'un avis de recherche et d'un appel à témoins, est actuellement auditionnée par la police, au commissariat d'Armentières. Une enquête pour disparition inquiétante avait été ouverte par le parquet de Lille, et confiée au commissariat d’Armentières.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police nationale a diffusé un avis de recherche et a lancé un appel à témoins.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-