Disparition de la petite Maëlys: la voiture du suspect filmée le soir de l'enlèvement, une silhouette blanche à l'intérieur

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Disparition de la petite Maëlys: la voiture du suspect filmée le soir de l'enlèvement, une silhouette blanche à l'intérieur

Publié le 20/10/2017 à 09:57 - Mise à jour à 10:14
©Philippe Desmazes/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans le cadre de la disparition de la petite Maëlys, les enquêteurs se penchent actuellement sur une photographie prise par une caméra de vidéosurveillance dans la nuit du 26 au 27 août. Dessus figure une Audi A3 qui pourrait être celle du principal suspect et dans laquelle se trouve une silhouette blanche, sur le siège passager.

Alors que l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys piétine depuis plusieurs semaines, un nouvel élément pourrait bien relancer les investigations. En effet, les enquêteurs se penchent actuellement sur une photographie prise par une caméra de vidéosurveillance à Pont-de-Beauvoisin (Isère) dans la nuit du 26 au 27 août, soit le jour de l'enlèvement. Elle a été capturée entre 3 et 4h du matin.

Sur le cliché figure une Audi A3 qui pourrait bien être celle du principal suspect, Nordahl Lelandais. On peut y distinguer une silhouette blanche du côté passager, un détail troublant sachant que la petite fille portait une robe blanche le jour du mariage auquel elle a participé avec sa famille. Seulement voilà: l'image est de piètre qualité et rien de permet d'affirmer à 100% qu'il s'agit bien de la petite Maëlys. Par conséquent, les analyses se poursuivent afin d'essayer de mettre un visage sur cette forme blanche car les conclusions de cette recherche pourraient bien être capitales pour la suite de l'enquête.

Pour rappel, la petite Maëlys est toujours introuvable après plus d'un mois de recherches. Depuis sa disparition, qui a eu lieu lors d'une soirée de mariage, Nordahl L. a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration" et écroué le 3 septembre dernier.

Agé de 34 ans, il est le principal suspect de cette affaire. Il est visiblement le seul à s'être absenté pendant la soirée, à un moment pouvant correspondre à celui de la disparition de la fillette et concomitant avec l'heure à laquelle la photo a été prise. De plus, une trace ADN de la petite a été retrouvée sur une commande du tableau de bord de son véhicule. Et ce ne sont pas les seuls éléments qu'ont les enquêteurs en leur possession et qui leur font penser qu'il s'agit bien du kidnappeur.

Ainsi, lors de son interrogatoire en première comparution, il a indiqué avoir effectué un aller-retour au domicile de ses parents, à Domessin, afin de se changer après avoir taché de vin son bermuda blanc. Un vêtement qui n’a jamais été retrouvé. Autre élément troublant: au lendemain de la disparition de la fillette, il a nettoyé son Audi A3 dans une station de lavage pendant plus de deux heures, et s'est notamment attardé sur les poignées intérieures et extérieures de la porte côté passager.

Finalement, l'homme a reconnu avoir été en contact avec l'enfant mais a toujours affirmé qu'il n'était pas l'auteur de l'enlèvement. Pour le moment, aucun élément à charge n'a été découvert. Il reste présumé innocent. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La petite Maëlys est toujours introuvable après plus d'un mois de recherches.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-