Disparition de Lucas Tronche: la police lance un appel à témoins, un portrait-robot diffusé

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Disparition de Lucas Tronche: la police lance un appel à témoins, un portrait-robot diffusé

Publié le 15/12/2016 à 07:24 - Mise à jour à 07:27
©Police nationale/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Lucas Tronche à Bagnols-sur-Cèze (Gard), la police nationale recherche à identifier un témoin important, aperçu à proximité du lieu de la disparition. Un portrait-robot a été diffusé.

L'enquête avance. Plus d'un an après la disparition du jeune Lucas Tronche à Bagnols-sur-Cèze (Gard), la police nationale continue les investigations. Elle a lancé mercredi 14 un appel à témoins sur les réseaux sociaux pour tenter d'identifier "un témoin important aperçu à proximité du lieu de la disparition", le 18 mars 2015. D'après la description, l'homme recherché est de type européen, âgé d'une quarantaine d'années et de corpulence mince. Il mesure entre 1m70/72, a les joues creusées et le visage allongé et mince. Il est chauve et possède des tatouages sur les deux avant-bras.

Lorsqu'il a été aperçu, l'homme circulait dans un petit véhicule bleu clair de type Citroën AX, immatriculé dans l'Hérault (34). Ainsi, toute personne susceptible de posséder des informations à ce sujet est invitée à contacter la brigade criminelle de Montpellier au 04.67.99.35.97. Mais pour le groupe qui se mobilise pour retrouver le jeune garçon, "il ne s'agit pas d'une nouvelle piste. La police cherche simplement à identifier ce monsieur pour savoir s'il aurait aperçu ou vu quelque chose".

En juillet dernier, l'enquête avait permis d'interpeller à Valence (Drôme) et de placer en garde à vue un homme de 57 ans. Au cours de son audition, l'homme avait reconnu être l'auteur de nombreuses lettres adressées aux parents de Lucas Tronche depuis sa disparition. "Des messages assez courts, qui disent que Lucas va bien, qu'il est en bonne santé et qu'il ne risque rien", avait indiqué la mère de Lucas au Midi Libre quelques semaines plus tôt.

Mais ce "corbeau", inconnu des services de police et dont la perquisition à son domicile n'avait rien donné, avait toutefois été relâché. Selon les enquêteurs, il n'aurait aucun lien avec la disparition.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police a diffusé mercredi le portrait-robot d'un suspect dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Lucas Tronche dans le Gard en mars 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-