Disparition de Maëlys: la mère de Nordahl L. lui demande à son tour de parler

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 29 septembre 2017 - 11:54
Image
Un avis de recherche de Maëlys, une fillette de 9 ans, posté à Pont-de-Beauvoisin, dans l'est de la
Crédits
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
"S’il me lâche quelque chose, j’en ferai part, c’est sûr", a assuré la mère de Nordahl Lelandais.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
La mère de Nordahl Lelandais, l'homme suspecté d'avoir enlevé la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère), a déclaré dans un entretien au "Parisien" publié ce vendredi qu'elle demanderait à son fils de parler s'il avait "vu quelque chose". La veille, ce sont les parents de l'enfant qui l'avaient exhorté à sortir du silence.

Après les parents de la petite Maëlys de Araujo jeudi 28, c'est la mère de Nordahl LeLandais, mis en examen depuis presque un mois, qui a demandé à son fils de sortir du silence.

Dans un entretien accordé au Parisien et publié ce vendredi 29, elle assure: "Dès que je pourrai aller voir mon fils en prison, je vais lui parler et lui dire +Si tu as vu quelque chose, il faut le dire+". Et d'ajouter qu'elle ne le protégerait pas en cas d'aveux: "S’il me lâche quelque chose, j’en ferai part, c’est sûr. J’en aurais trop sur la conscience de ne rien dire. Je comprends la souffrance des parents de Maëlys, je suis une mère avant tout".

Des déclarations qui ne remettent pas en cause la certitude de Christiane Lelandais que son fils est innocent. "Ce n’est pas quelqu’un sans sensibilité, au contraire. Nordahl a un cœur",a-t-elle déclaré.

Jeudi 28, les parents de Maëlys, disparue dans la nuit du 26 au 27 août dernier, étaient sortis du silence. Lors d'une conférence de presse ils ont lancé un "appel à la vérité"  à l'intention du suspect: "Nous lui demandons de révéler tout ce qu'il sait. Son comportement (...) ne nous convainc pas de sa bonne foi".

Les parents ont expliqué qu'ils ont connaissance d'"indices graves et concordants" ne laissant guère de doutes sur son implication dans la disparition de la petite fille même s'ils ont précisé qu'ils tiennent aussi au respect de "la présomption d'innocence".

Les enquêteurs ont en effet relevé plusieurs éléments matériels, comportements suspects et incohérences dans les déclarations de Nordahl Lelandais. Mais celui-ci a toujours clamé son innocence, donnant des explications qui n'ont pas convaincu.

Dernier élément troublant relevé, l'homme a passé plus de deux heures à nettoyer avec grand soin son véhicule quelques heures seulement après la disparition de l'enfant. Ce même véhicule où une trace ADN de Maëlys a été découverte. Il s'était justifié auprès des enquêteurs en disant qu'il comptait vendre son véhicule.

À LIRE AUSSI

Image
Des journalistes devant le domicile du suspect de l'enlèvement de la petite Maëlys, le 4 septembre 2
Disparition de Maëlys - Erreur de procédure durant l'interrogatoire de Nordahl L.: "les conséquences ne vont pas très loin"
L'une des auditions de Nordahl Lelandais, principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys, n'aurait pas été enregistrée a révélé ce mercredi "Le Parisien". U...
27 septembre 2017 - 17:18
Société
Image
Une affiche avec le portrait de la petite Maelys.
Disparition de Maëlys: des employeurs de Nordahl L. dressent un portrait sombre du suspect déjà présenté comme violent par ses ex
Nordahl Lelandais continue de nier son implication dans la disparition de la petite Maëlys de Araujo, 9 ans, disparue dans la nuit du 26 au 27 août. Si aucune preuve f...
25 septembre 2017 - 20:02
Société
Image
Un avis de recherche de Maëlys, une fillette de 9 ans, posté à Pont-de-Beauvoisin, dans l'est de la
Maëlys: qu'est-ce que le FIJAISV, ce fichier sur lequel apparaîtraient plusieurs personnes présentes le soir de la disparition?
Plusieurs personnes inscrites au FIJAISV, fichier recensant notamment les auteurs d'agressions sexuelles, auraient été présentes le soir de la disparition de Maëlys. C...
25 septembre 2017 - 14:14
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.