Dole: un père de 42 ans meurt noyé en voulant sauver ses trois enfants

Dole: un père de 42 ans meurt noyé en voulant sauver ses trois enfants

Publié le 26/06/2017 à 07:41 - Mise à jour à 07:42
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Venue passée le week-end dans le Jura, une famille originaire de Saint-Etienne a traversé le pire samedi après-midi. Trois enfants ont failli se noyer dans une rivière. Et leur père a péri en tentant de les sauver.

"C'est d'ordinaire une rivière assez calme" mais elle a à nouveau tué samedi 24 après-midi. Un père de famille de 42 ans, habitant à Saint-Etienne, a en effet trouvé la mort samedi après-midi dans la rivière du Doubs, au niveau de Dole dans le Jura, alors qu'il tentait de sauver la vie de ses trois enfants, deux filles de 6 et 11 ans, et un jeune garçon de 12 ans, avec lesquels il était venu passé le week-end.

Epuisé, il n'a pas eu le temps de les atteindre et a sombré sous l'eau. Les sapeurs-pompiers, rapidement alertés, ont découvert son corps plusieurs minutes après, et n'ont pu le réanimer.

Les trois enfants sont eux sains et saufs. Ils ont été ramenés vers la berge par un autre père de famille, âgé de 40 ans, aidé par sa fille, une adolescente de 15 ans. "On est de simples citoyens et on n’a pas réfléchi qu’on pouvait mourir" a raconté cette homme dans le quotidien Le Progrès.

De son côté, un fonctionnaire de police a expliqué sur France Bleu que cette rivière était "d'ordinaire assez calme" mais que "les décrues rapides avec les fortes chaleurs peuvent créer des sortes de siphons", qui impliquent un courant important et créent un grand danger. L'an dernier, un autre père de famille avait perdu la vie dans les mêmes conditions et au même endroit.

Samedi, la canicule avait débarrassé une grande partie du territoire français mais concernait encore une dizaine de départements de l'Est, principalement autour de la vallée du Rhône. Toutefois, les températures restaient encore très élevées dans certaines régions.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les sapeurs-pompiers, rapidement alertés, ont découvert son corps de ce père de famille plusieurs minutes après le dame, et n'ont pu le réanimer.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-