Dole: un homme tué à la hache en centre-ville, sa famille introuvable

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Dole: un homme tué à la hache en centre-ville, sa famille introuvable

Publié le 01/10/2018 à 07:05 - Mise à jour à 07:07
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Samedi, le corps d'un homme de 33 ans a été retrouvé dans un appartement du centre-ville de Dole (Jura). La femme et les enfants de l'individu, d'origine kosovare, ont disparu.

Que s'est-il passé dans cet appartement d'un petit immeuble de Dole (Jura), en plein cœur de l'artère commerçante de la ville? Samedi 29, les forces de l'ordre ont découvert le cadavre d'un homme de 33 ans, l'occupant des lieux. Sa femme et ses enfants avaient disparu. Selon les premiers éléments connus et révélés par le journal La Voix du Jura, le trentenaire a été tué par un coup porté par un objet tranchant –probablement une hache– au niveau du cou.

C'est dans l'après-midi que l'individu a été découvert mort dans son logement, situé Grande rue. Les forces de l'ordre sont intervenues, devant de nombreux témoins dans l'artère très fréquentée, après une alerte du propriétaire inquiet de ne pas avoir de nouvelles du locataire de l'appartement, d'où s'exhalait une odeur suspecte.

Selon les premières constatations de la police, l'individu d'origine kosovare aurait été tué plusieurs jours auparavant. L'homme était connu des services de police pour des faits de violence conjugale. Son épouse et ses enfants n'étaient pas sur place et n'ont plus donné signe de vie. De nombreux prélèvements ont été réalisés par les hommes de la police scientifique.

Voir aussi: Il suspecte sa femme de le tromper et lui tranche les mains avec une hache

Le procureur de la République de Dole, selon une information de France bleu, devrait communiquer ce lundi sur l'affaire et sur les avancées de l'enquête. Aucun élément n'a pour l'instant filtré du côté du parquet de Dole.

Lire aussi:

Retraités tués à la hache dans la Drôme: un vagabond récidiviste trahi par l'ADN

Il viole une ado de 16 ans repérée sur les réseaux, et la démembre à la hache

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La police a découvert le cadavre de l'homme mort, tué par un objet tranchant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-