Dordogne: le cadavre d'une femme de 76 ans retrouvé après les aveux d'un suspect

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Dordogne: le cadavre d'une femme de 76 ans retrouvé après les aveux d'un suspect

Publié le 31/03/2017 à 17:41 - Mise à jour à 18:03
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le corps d'une septuagénaire hongroise a été retrouvé dans la nuit de jeudi 30 à vendredi 31 en Dordogne suite aux aveux d'un suspect interpellé. Cela faisait un an que la disparue était recherchée.

Un an après sa disparition, le corps d'une Hongroise septuagénaire a été retrouvé dans la nuit de jeudi 30 à Mauzac-et-Grand-Castang en Dordogne. Un suspect interpellé a reconnu le meurtre de cette femme âgée de 76 ans, rapporte France Bleu et France bleu Périgord.

Ildiko Peers de Nieuwburgh était une hongroise née en 1939 à Budapest. Elle habitait à Mauzac-et-grand-Castang en Dordogne lorsqu'en février 2016 elle a disparu sans laisser de trace. Grâce aux indications d'un suspect placé en garde à vue, les gendarmes on retrouvé le corps de cette vieille dame vers 3h du matin dans la nuit de jeudi 30 à vendredi 31.

En en février 2016, la femme de ménage de la disparue a été la première à avertir les autorités déclenchant de fait le commencement des recherches. Le domicile de la septuagénaire était fermé à clé et son véhicule garé devant l'habitation. Aidé par le flair d'un chien pisteur de la gendarmerie, les enquêteurs sont allés jusqu'à une rivière située dans les environs du domicile de la personne recherchée, mais la trace de cette dernière n'avait pas été retrouvée.

Un an d'enquête a été nécessaire aux enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Bordeaux et ceux du Groupement départemental de la Dordogne pour parvenir à récolter et analyser des prélèvements. Une béquille ensanglantée trouvée au domicile de la défunte n'avait pas permis à l'époque de confirmer un acte de violence.

Cependant les éléments rassemblés ont permis aux gendarmes d'interpeller un suspect jeudi 30. Selon l'AFP, ce dernier a avoué avoir tué Ildiko Peers de Nieuwburgh suite à une dispute ayant "dégénéré". Sur les indications de l'interrogé, le corps de la victime a été localisé, placé dans une bâche et enterré. L'ADN est en cours d'analyse pour confirmer l'identité du cadavre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le suspect interpellé a avoué avoir tué Ildiko Peers de Nieuwburgh suite à une dispute ayant "dégénéré". (Image d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-