Douai: un ancien militaire lapidé à mort pour lui voler son argent

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Douai: un ancien militaire lapidé à mort pour lui voler son argent

Publié le 06/06/2019 à 07:26 - Mise à jour à 07:34
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Trois hommes et deux femmes ont été mis en examen mercredi 5 à Douai pour le meurtre d'un homme fin mai. Ils sont suspectés de l'avoir tué à coups de pierres.

 

La victime, âgée de 38 ans, est un ancien militaire du 1er R.A.Ma (régiment d’artillerie de marine). Thomas Dubois a été tué à coups de pierre par plusieurs agresseurs qu’il venait de rencontrer. Son corps a été découvert samedi 1er juin à Douai dissimulé sous des branchages sur une friche agricole. Il était porté disparu depuis le 24 mai.

Selon France 3 Hauts-de-France, "six personnes âgées de 20 à 30 ans – constituant trois couples – ont été interpellées lundi 3 dans l'après-midi par la police judiciaire de Lille, sur une commission rogatoire du juge d'instruction". Mercredi, cinq suspects ont été présentés à un juge d’instruction en vue de leur mise en examen. Ils ont soupçonnés d’avoir participé, "à différents degrés", à un "vol avec violences" qui a entraîné la mort de la victime. Une femme a été relâchée.

Les suspects auraient reconnu les faits mais "leur récit ne converge pas à 100%" a précisé le procureur de la République de Douai, Frédéric Teillet.

Lire aussi - Avignon: jaloux, il tue son frère à coups de barre de fer, 30 ans de prison

Selon les premiers éléments de l'enquête, Thomas Dubois a rencontré ses bourreaux alors qu'il se promenait près du canal de la Scarpe à Douai. Ses agresseurs présumés ont expliqué qu'ils participaient à une partie de pêche. Tous "ont sympathisé et au cours de la soirée, les trois hommes ont commis des violences sur la victime dans le but de lui prendre son argent" a expliqué le magistrat. Jusqu'à tuer le Douaisien "en se servant d'une lourde pierre".

Les auteurs présumés des faits se ensuite seraient partagé l'argent au domicile d'un des suspects. La somme exacte n'a pas été établie, mais elle s'élèverait à "plusieurs centaines d'euros". Le lendemain, deux des mis en cause seraient revenus sur le lieu du drame pour dissimuler le corps de la victime sous des feuillages, à l’endroit où le corps a été découvert le 1er juin lors des recherches.

Les trois hommes soupçonnés d’avoir commis les violences ont été mis en examen pour "vol avec violence suivi de mort". Deux d’entre eux sont en récidive. Deux de ces trois hommes sont aussi mis en examen pour "modification d’une scène de crime" (le fait d’avoir déplacé le corps d’une dizaine de mètres et de le dissimuler sous des branchages). Les deux femmes sont mises en examen pour "non-empêchement d’un crime" et de "recel de vol suivi de mort". Tous ont été placés en détention provisoire.

Voir:

Paris: un jeune tué au marteau dans un foyer d'étudiants

Jugé pour avoir tué sa fille de 3 ans pour "pourrir la vie" de son ex-femme

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Trois hommes et deux femmes ont été mis en examen mercredi 5 à Douai pour le meurtre d'un homme fin mai.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-