Doubs: mort d'un bébé éjecté d'une voiture et percuté par un autre véhicule

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Doubs: mort d'un bébé éjecté d'une voiture et percuté par un autre véhicule

Publié le 26/07/2017 à 12:15 - Mise à jour à 12:24
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une enfant de 15 mois a été éjecté de la voiture dans laquelle elle se trouvait, mardi dans le Doubs, avant d'être mortellement percutée par un autre véhicule. Une enquête a été ouverte pour découvrir comment un tel drame a pu avoir lieu.

De nombreuses questions entourent le drame. Une fillette de 15 mois a trouvé la mort dans un accident de la route mardi 25 dans le Doubs, à Valdahon.

Les faits se sont déroulés vers 18h45, rapporte L'Est républicain. Une mère circulait en voiture avec son enfant et les grands-parents de celle-ci à bord. Alors que le véhicule se trouvait au niveau d'un rond-point, la portière se serait ouverte et la petite aurait été éjectée du véhicule. Des éléments dont le déroulement exact restait cependant à confirmer au lendemain des faits.

Toujours est-il que l'enfant aurait alors été percutée par un second véhicule. Elle a rapidement été transportée par ses grands-parents jusqu'à un cabinet dentaire situé à proximité, d'où les secours ont été prévenus. Ceux-ci n'ont malheureusement rien pu faire pour la victime qui est décédée.

Son père est arrivé sur les lieux par la suite. Il a été pris en charge par une aide psychologique de même que sa compagne et que les grands-parents témoins de la scène.

L'enquête a débuté rapidement, les gendarmes de Valdahon ainsi que la brigade de recherches de Pontarlier ont procédé aux premiers relevés sur les lieux. Tout l'enjeux sera de comprendre comment un tel accident a pu avoir eu lieu, et notamment comment l'enfant a pu être éjectée de la voiture.

Outre le port de la ceinture obligatoire, les enfants de moins de 10 ans doivent en effet obligatoirement être installés dans un système homologué (siège, rehausseur), sauf pour les plus âgés si leur morphologie leur permet déjà d'être correctement installé sur le siège arrière. L'enquête devra donc déterminer si un tel système était bien utilisé et comment la portière a pu s'ouvrir.

Selon une étude publiée en 2016, deux enfants sur trois seraient mal attachés en voiture.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le secours n'ont rien pu faire pour l'enfant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-