Doubs: soupçonné d'être un pédophile, il est battu et torturé dans un bois

Doubs: soupçonné d'être un pédophile, il est battu et torturé dans un bois

Publié le 28/05/2018 à 11:32 - Mise à jour à 11:46
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un jeune homme de 18 ans a été retrouvé errant à demi-nu vendredi soir à Grand-Charmont (Doubs). Il a été victime d'un lynchage de la part de quatre personnes qui le soupçonnaient de gestes pédophiles.

Les soupçons ont tourné au lynchage. Quatre personnes, dont un mineur et une femme, ont été placées en garde à vue samedi 26 à Montbéliard dans le Doubs. Elles sont suspectées d'avoir enlevé un jeune homme et de l'avoir torturé et battu dans un bois car elles le suspectaient de s'être livré à de gestes déplacés à caractère pédophile sur une fillette. Les gardés à vue doivent être présentés ce lundi 28 devant le parquet de Montbéliard.

Selon les premiers éléments de l'enquête, rapporté par L'Est Républicain, la victime, âgée de 18 ans, a été invitée vendredi à un barbecue en bas d'un immeuble dans un quartier sensible de l'agglomération doubiste. Au cours de l'évènement, la fillette d'un couple présent a confié à sa mère avoir subi des gestes déplacés de la part du jeune homme.

Lire aussi - Ils piègent un homme qui écrit à des adolescentes sur Snapchat et le rouent de coups

Au prétexte d’aller chercher du combustible pour faire un barbecue, les protagonistes se sont rendus dans un bois voisin. Là, la victime a subi un lynchage de la part des parents de la jeune fille,  d'un individu mineur et du frère de la maman. Le jeune homme est violemment frappé à coups de bâtons. "Il est dénudé. Frappé encore aux parties génitales. Brûlé avec des cigarettes. Aspergé de vodka. Attaché à un arbre avec un câble d’antenne et abandonné", poursuit le quotidien.

Voir - Nord: ils traquent un pédophile et le passent lourdement à tabac, ils sont condamnés  

L'individu parvient finalement à se défaire des liens et est retrouvé errant et à demi nu par une patrouille de police. Hospitalisé, il a reçu 21 jours d'ITT. Entendu par les forces de l'ordre, il a finalement livré les noms de ses agresseurs.

Interpellés, ces derniers ont reconnu les faits (à l'exception de la femme) et ont expliqué avoir agi par vengeance. Les enquêteurs vont désormais entendre la fillette âgée de six ans pour établir si les faits reprochés au jeune homme par ses agresseurs sont réels. Auquel cas il pourrait être poursuivi.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La victime a été battu et brûlé par des personnes qui le soupçonnaient d'avoir eu des gestes déplacés envers une fillette

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-