Italie: un SDF meurt brûlé vif par un mari jaloux

Italie: un SDF meurt brûlé vif par un mari jaloux

Publié le 12/03/2017 à 17:42 - Mise à jour à 17:43
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un Italien persuadé qu'un SDF draguait sa femme a tué ce dernier en l'aspergeant d'essence et en lui mettant le feu, samedi.

Palerme, chef-lieu de la Sicile en Italie, a été samedi 11 au soir le théâtre d'un terrible fait divers. Un SDF qui était abrité dans une mission religieuse pour moines capucins a été assassiné par un mari jaloux. Il a été aspergé d'essence alors qu'il dormait par un individu portant un haut à capuche. Le meurtre a été filmé par les caméras de surveillance. A l'arrivée des secours, Marcello Cimino, le sans-abri, était déjà mort.

L'assassin, Giuseppe Pecoraro, 45 ans, a été retrouvé sur place par les pompiers et a d'ailleurs failli se tuer dans l'incendie qu'il a provoqué par ce terrible geste. Il avait les mains brûlées quand il a été arrêté selon La Repubblica. Ce drame a choqué toute l'Italie, surtout que les images de l'agression ont fuité dans la presse. La justice italienne a d'ailleurs ouvert une enquête pour violation du secret judiciaire.

Giuseppe Pecoraro a lui été inculpé pour meurtre. Il a avoué avoir tué le SDF car il pensait que ce dernier s'intéressait à son épouse. Quelques jours plus tôt, les deux hommes en étaient d'ailleurs venus aux mains après une réflexion faite par Marcello Cimino sur le physique de cette femme qu'il croisait tous les jours dans la cuisine de la mission des moines capucins.

Des témoins, qui côtoyaient le sans-abri depuis quelques jours, l'ont décrit comme une personne sympathique et serviable, tentant d'aider au mieux au quotidien les moines capucins, afin de les remercier de leur hospitalité.

Le ministre de l'Intérieur italien, Marco Minniti, a réagi à ce fait divers: "J'ai vu les images de cette horrible agression survenue à Palerme… La victime n'était pas un sans-abri. C'était un homme, et il s'appelait Marcello. Il a été tué de la manière la plus barbare qui soit".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le SDF dormait dans cette mission de moines capucins à Palerme lorsqu'il a été assassiné.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-