Pontarlier: les corps de trois bébés retrouvés, la mère suspectée d'un triple infanticide

Pontarlier: les corps de trois bébés retrouvés, la mère suspectée d'un triple infanticide

Publié le 13/03/2017 à 20:04 - Mise à jour à 20:05
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La police a découvert à Pontarlier les corps de trois bébés ce lundi. Une mère de famille de 30 ans suspectée des meurtres des trois nourrissons a été placée en garde à vue, ainsi que son conjoint de 36 ans.

La police a fait une macabre découverte ce lundi 13 dans une maison d'un quartier réputé paisible de Pontarlier, dans le Doubs. Les autorités sont en effet tombées sur trois corps de nourrissons, après avoir reçu le signalement d'un père de famille, qui avait trouvé des sacs à l'odeur suspecte dans son grenier, selon une information de l'Est Républicain. Sans qu'il ne les ouvre, sa femme lui aurait avoué le triple infanticide, ce qui a motivé l'homme à se rendre de lui-même au commissariat.

Dans les sacs, que la mère avait déplacés à la cave entre le départ de son mari et l'arrivée de la police, il y avait les corps de deux jumeaux nés et tués il y a quelques mois, ainsi que celui d'un autre bébé, dont la mort remonte à plus longtemps.

Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Besançon, a confirmé que "les bébés étaient viables à la naissance", qu'ils n'étaient donc pas morts nés. La thèse du double déni de grossesse est privilégiée par les enquêteurs, qui examinent toutefois toutes les pistes.

Déjà parents de deux enfants de trois et sept ans, cette mère de famille de 30 ans, et son mari de 36 ans, ont été immédiatement placés en garde à vue ce lundi, après ouverture de l'enquête, qui sera menée conjointement par la police judiciaire de Besançon et la sûreté départementale de Pontarlier. Ce lundi soir, ils étaient toujours entendus au commissariat de cette ville sous-préfecture du département du Doubs.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les corps de trois bébés, dont deux jumeaux nés et tués récemment et un nourrisson mort il y a plus longtemps, ont été découverts dans la cave d'une maison familiale de Pontarlier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-