Walincourt-Selvigny: une famille entière entre la vie et la mort après un grave incendie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Walincourt-Selvigny: une famille entière entre la vie et la mort après un grave incendie

Publié le 19/04/2017 à 12:16 - Mise à jour à 12:23
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un incendie s'est déclaré au sous-sol d'une maison à Walincourt-Selvigny dans les Hauts-de-France ce mercredi matin. Deux enfants de 4 et 7 ans ont été gravement intoxiqués, leurs parents aussi. Le père, qui se trouvait au rez-de-chaussée, a été brûlé aux jambes.

Deux enfants de quatre et sept ans, et leurs parents âgés de 35 et 36 ans, ont été hospitalisés dans deux hôpitaux différents, au service des grands brûlés, après l'incendie de leur maison ce mercredi 19 au matin. Le feu s'est déclaré dans le sous-sol de l'habitation, neuve, à Walincourt-Selvigny, commune d'environ 2.100 habitants située dans la région des Hauts-de-France, non loin de Cambrai, selon une information de la Voix du Nord.

Le premier enfant a été transporté d'urgence en hélicoptère, dans un état critique, à l'hôpital Reine Astrid de Bruxelles en Belgique, qui dispose d'un grand service de traitement des brûlures graves. Son grand frère, intoxiqué par les émanations de fumée, a été admis au même endroit et se trouvait ce mercredi matin entre la vie et la mort.

Les parents ont aussi été gravement blessés dans le sinistre mais ont été hospitalisés en France au centre hospitalier de Cambrai, avant d'être transférés au service des grands brûlés du CHRU de Lille. La maman a été intoxiquée et a été retrouvée inconsciente, avant d'être réanimée, par les pompiers au premier étage près de l'enfant de quatre ans. Le père était lui au rez-de-chaussée de l'habitation et a été gravement brûlé au niveau des jambes.

Une quinzaine de pompiers ont été mobilisés pour maîtriser l'incendie et éviter qu'il ne se propage aux habitations voisines. Trois hélicoptères et trois équipes du SMUR sont intervenus pour porter secours à la famille.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux enfants sont entre la vie et la mort, les parents sont aussi dans un état critique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-