Drogué, il la viole, lui casse les dents au marteau et lui urine dans la bouche: 18 ans de prison

Drogué, il la viole, lui casse les dents au marteau et lui urine dans la bouche: 18 ans de prison

Publié le 08/03/2019 à 11:41 - Mise à jour à 11:52
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Jeudi 7, un homme de 38 ans a été condamné à une lourde peine de prison pour avoir violé et torturé une femme dont il souhaitait se venger pour une oscure histoire d'argent. L'homme était en outre lourdement toxicomane.

Il lui a fait connaître une nuit d'enfer pour un motif pourtant futile. Un homme de 38 ans a été reconnu coupable jeudi 7 de viol et de torture sur une femme de 51 ans en 2016, pour se venger suite à un problème d'argent.

Les faits se déroulent à Saint-Michel-sur-Orge dans l'Essonne. George Hoffmann, délinquant toxicomane issue de la communauté des gens du voyage, rencontre sa victime par hasard dans une casse automobile. Le duo passe la nuit ensemble. Au matin, pour se débarrasser d'elle, l'accusé lui expliquera sortir de prison après avoir tué un homme et mangé son foie (ce qui est faux) ce qui fera fuir la victime.

Mais peu après, George Hoffmann va se présenter au domicile de la quinquagénaire et s'y installer de force. Commencent alors les insultes (notamment parce que la victime a eu un enfant avec un homme noir), les coups et les viols répétés.

Un jour de septembre, l'accusé estime que sa victime lui a volé la somme de 6.800 euros. Il décide d'appliquer des représailles sur la malheureuse, après avoir consommé du cannabis, de la cocaïne et de la méthadone. L'emmenant près d'un lac, il la frappe à l'aide d'un marteau lui faisant sauter plusieurs dents –la victime montrera à la barre sa bouche édentée– et finissant par lui uriner dans la bouche.

Lire aussi: Bourgoin-Jallieu: la mère et le beau-père pédophiles orchestraient les viols des trois enfants 

A la barre, l'accusé reconnaît les faits comme le rapporte Le Parisien (voir ici): "Pour le truc qui est arrivé avec la dame, je reconnais bien l’avoir frappée. Mais j’avais pris de la drogue et de l’alcool. Je ne me souviens plus vraiment". Son avocat tentera de le défendre en rappelant qu'il a reconnu rapidement les faits et que, selon lui, le doute pèse encore sur cette affaire: "Il aurait fallu creuser cette histoire de vol d’argent (…) On voit la victime arriver à l’audience en boitant puis enlever son dentier à la barre. Or, aucun élément médical dans le dossier ne fait par exemple état de dents brisées".

Les jurés de la cour d'assises de l'Essonne ne seront pas sensibles à cette défense et iront même au-delà des réquisitions du procureur en condamnant l'accusé à une peine de 18 ans de prison ferme.

Voir aussi:

Son violeur tente de la brûler vive: elle le tue en s'accrochant à lui

Corse: abattue par son ex, elle dénonçait ses violences depuis des années

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'accusé a été condamné à 18 ans de prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-