Drôme: il invoque Daech à l'entrée du palais de justice et s'enfuit

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Drôme: il invoque Daech à l'entrée du palais de justice et s'enfuit

Publié le 20/06/2018 à 12:04 - Mise à jour à 12:12
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Ce mercredi matin, un homme est toujours recherché par les autorités après avoir proféré des menaces de mort la veille, devant le palais de justice de Valence (Drôme). Il s'est revendiqué de Daech puis a pris la fuite.

Un homme qui a proféré des menaces de mort devant le palais de justice de Valence dans la Drôme, mardi 19 au soir, est toujours recherché par les autorités ce mercredi 20.

Selon France Bleu Drôme-Ardèche, l'individu, qui est arrivé soudainement à l'entrée du bâtiment, devant la salle des pas-perdus, aurait crié qu'il agissait au nom de Daech, avant de menacer de revenir "avec une arme pour mitrailler tout le monde" puis de prendre la fuite en courant.

L'agent de sécurité en poste à l'entrée a immédiatement donné l'alerte mais les forces de l'ordre n'ont pas été en mesure d'attraper cet homme avant qu'il ne soit trop loin.

Une demi-douzaine de témoins, qui ont assisté à la scène et ont été effrayés, ont pu aider à donner la description de l'homme. Un portrait-robot a été établi en tenant compte de toutes ces informations. Mais ni ça ni les images de vidéosurveillance du tribunal n'ont permis de l'identifier.

Lire aussi: Aisne - un voisin raciste condamné pour menaces et insultes islamophobes

Une enquête a été ouverte et la sécurité publique de Valence a été chargée de mener les investigations.

A ce stade, les autorités n'écartent aucune piste. L'incident peut très bien être l'œuvre d'un déséquilibré comme être marqué d'une empreinte terroriste.

Tant que l'individu n'a pas été identifié et retrouvé, l'affaire est prise très au sérieux par les services de sûreté départementale et la sécurité du palais de justice de Valence a été renforcée par précaution.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mardi, à Valence (Drôme), un homme a proféré des menaces de mort à l'entrée du palais de justice, invoquant Daech, et a pris la fuite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-