Drôme: mort d'un bébé nourri au lait végétal, les parents poursuivis

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Drôme: mort d'un bébé nourri au lait végétal, les parents poursuivis

Publié le 23/06/2018 à 12:56 - Mise à jour à 12:58
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un couple de Saint-Marcel-lès-Valence, dans la Drôme, a été placé sous contrôle judiciaire mercredi après la mort de leur fillette de 16 mois en décembre dernier. L'enfant était exclusivement nourrie au lait végétal, au lait de châtaigne notamment. La cause de la mort est en partie due à une dénutrition.

Un couple de Saint-Marcel-lès-Valence, dans la Drôme, a été placé sous contrôle judiciaire mercredi 20. Il son poursuivis pour privation de soins par ascendant. Leur petite fille de 16 mois est morte en décembre dernier de dénutrition notamment.

Selon France Bleu Drôme Ardèche, la petite était exclusivement nourrie au lait végétal par ses parents catholiques pratiquants.

Les cinq frères et sœurs de l'enfants ont quant à eux été placés à la maison des enfants de Bourg-lès-Valence. Aucun d'entre eux n'était scolarisé et tous ont été ont été examinés "et il a été constaté aussi qu'ils étaient plutôt amaigris. Ils ont fait l'objet de placement, d'abord par le parquet, ensuite par le juge pour enfants, une décision confirmée ensuite par la Cour d'appel de Grenoble".

A voir aussi: Belgique - mort d'un bébé nourri uniquement au lait végétal, ses parents le pensaient intolérant au lactose et au gluten

Les parents ont cependant entamé des démarches pour récupérer leur garde, une audience se tiendra en juillet.

Un comité de soutien, constitué de près de 150 personnes, soutien en outre les parents. Ils ne comprennent pas le placement des cinq enfants et estiment que la mort de la fillette n'est pas due à une dénutrition mais à une erreur médicale.

Selon eux, c'est un surdosage d'anesthésiant à l'hôpital qui aurait provoqué le décès de la petite fille alors qu'elle était traitée pour des problèmes de malnutrition dans la région lyonnaise.

Elle "est décédée notamment pour ça, mais peut-être également pour des raisons médicales", a concédé une source proche de l'enquête. La police devra faire la lumière sur cette affaire.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les parents d'une enfant morte de malnutrition ont été mis en examen.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-