Drôme: à Noël, il se fait poignarder par sa belle-famille devant sa fille

Drôme: à Noël, il se fait poignarder par sa belle-famille devant sa fille

Publié le 28/12/2017 à 16:35 - Mise à jour à 16:44
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'il était venu récupérer sa fille de huit ans pour passer Noël avec elle, un homme s'est fait poignarder par sa belle-famille. Le père de famille, qui s'est vu prescrire dix jours d'ITT à l'hôpital, aurait été sauvé par son épais blouson en cuir.

Il n'est pas passé loin de la mort. Alors qu'il était venu récupérer sa fille de huit ans pour passer Noël avec elle, un homme s'est fait poignarder par sa belle-famille. Les faits ont eu lieu le 25 décembre dernier au péage des Tourrettes sur l'A7. Sur place se trouvaient le père de famille et la mère de l'enfant. Cette dernière était venue accompagnée de son oncle, de sa propre mère et du compagnon de cette dernière.

Seulement voilà: la discussion a rapidement dégénéré et le père de famille a reçu un coup de couteau dans l'abdomen sous les yeux de sa fille, selon une information rapportée par France 3. D'après les premiers éléments divulgués, ce serait l'oncle de la mère qui aurait porté le coup de couteau.

Suite à quoi, ils sont tous repartis en voiture, laissant à terre la victime. Rapidement alertés, les secours ont été dépêchés sur place et l'ont évacué vers l'hôpital de Montélimar où il s'est vu prescrire dix jours d'ITT (incapacité totale de travail). Visiblement, ce serait son manteau de cuir qui lui aurait sauvé la vie. La lame de l'arme blanche n'aurait pas atteint son poumon grâce à l'épaisseur de sa veste.

A lire aussi - Toulon: il poignarde sa femme à mort, ses enfants tentent d'intervenir

Finalement, les enquêteurs ont rapidement retrouvé la trace de la mère et de la grand-mère de l'enfant. Interpellées à leur domicile près de Marseille, elles ont été entendues avant d'être relâchées. L'agresseur, lui, s'est rendu de lui-même aux gendarmes et a été placé en garde à vue. Poursuivi pour violence avec arme ayant causé une ITT de plus de huit jours, il encourt trois ans d'emprisonnement 45.000 euros d'amende selon le code pénal (source legifrance).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jour de Noël, un homme a été poignardé par sa belle-famille sous les yeux de sa fille de huit ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-