"Dropped": les familles des victimes en appellent à Juliette Méadel avant un rassemblement samedi

"Dropped": les familles des victimes en appellent à Juliette Méadel avant un rassemblement samedi

Publié le 09/03/2017 à 09:06 - Mise à jour à 09:13
©Natacha Pisarenko/AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux ans après le crash de deux hélicoptères en Argentine sur le tournage de "Dropped" qui a fait 10 morts, les familles françaises des victimes en appellent à la Secrétaire d'Etat Juliette Méadel pour être tenue informée de l'évolution de l'enquête. Cela alors que des éléments récemment dévoilés pointent le non-respect des normes de sécurité.

Deux ans après le drame de l'émission Dropped et quelques jours après de nouvelles révélations troublantes sur ses circonstances, les familles des victimes demandent des comptes. Dans une lettre adressée à la Secrétaire d'etat chargée de l'aide aux victimes publiée par Paris Match, elles demandent à être tenues au courant de l'enquête.

" Aujourd’hui, nous, les familles des victimes attendons toujours justice. Nous sommes conscients du temps que nécessite l’instruction, mais depuis deux ans, nous nous heurtons à un silence s’apparentant pour nous à une indifférence de l’institution judiciaire ; laquelle malgré nos demandes répétées, ne nous a même pas encore reçus tous ensemble. Nous avons besoin d’être tenus au courant des avancées de l’enquête menée depuis la France".

Une lettre envoyée peu avant à la date anniversaire du crash, ce jeudi 9, de deux hélicoptères en Argentine au cours de l'émission qui devait être diffusée sur TF1. Il avait coûté la vie à 10 personnes: les sportifs français Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, cinq membres de la production et les deux pilotes argentins.

Depuis, plusieurs éléments de l'enquête ont selon les familles mis "en évidence l’impréparation de ce vol". Elles soupçonnent également la société de production A.L.P d'avoir voulu "s'affranchir des réglementations locales pour réaliser de substantielles économies".

L'Equipe a en effet révélé des faits troublants vendredi 3. Selon le quotidien, l'erreur de pilotage aurait en effet été commise à cause de la précipitation des pilotes, qui auraient été poussés par la production à aller plus vite, suite à un retard de tournage de près de deux heures. Par ailleurs, malgré les doubles commandes dont disposaient les deux appareils, il n'y avait pas de copilote. Un caméraman aurait également pu gêner la manœuvre, qui comporte déjà des risques à la base, en filmant le décollage la porte ouverte.

Dans leur lettre, les familles demandent à Juliette Méadel de participer samedi 11 à un rassemblement au Trocadéro "pour réaffirmer tous ensemble que nous attendons que la justice détermine et juge les circonstances exactes de l’accident".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le double crash de Dropped le 9 mars 2015 avait fait 10 morts dans des conditions qui restent floues.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-