Elle s'absente pour faire une course, le train part avec son bébé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Elle s'absente pour faire une course, le train part avec son bébé

Publié le 22/08/2018 à 10:50 - Mise à jour à 10:56
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Entre Tours et Vendôme, alors qu'elle voyageait dans un TER reliant ces deux villes, lundi, une mère de famille a décidé d'aller faire une course lors d'un arrêt, laissant son bébé à bord sous la surveillance d'un passager. Mais quand elle est revenue, le train avait quitté le quai.

Tête en l'air. Ou imprudente. Une mère de famille a eu la peur de sa vie lundi 20 après-midi alors qu'elle s'apprêtait à voyager dans un TER reliant Tours (Indre-et-Loire) à Vendôme (Loir-et-Cher).

A sa gare de départ, après avoir demandé de l'aide à quelqu'un pour mettre tous ses bagages dans le train, elle a confié son bébé d'un an à un autre passager pour aller faire une course rapide.

Mais quand elle est revenue, son train avait quitté le quai, avec évidemment son enfant dedans.

Selon France Bleu Touraine, la personne qui surveillait le bambin a rapidement averti le contrôleur, qui a lui-même prévenu la gendarmerie de Château-Renault, commune d'Indre-et-Loire située à une quarantaine de kilomètres de Tours.

Lire aussi - TGV Paris-Colmar: au téléphone, un conducteur de train oublie un arrêt

Les gendarmes ont réceptionné le bébé au prochain arrêt, et ont attendu la mère, qui avait sauté dans un taxi pour rejoindre la gare suivante et retrouver son enfant.

Finalement, tout est bien qui finit bien et la jeune maman a pu repartir avec son bébé, non sans avoir reçu un avertissement des gendarmes sur son comportement, qui aurait pu avoir de graves conséquences.

Lors qu'un TER s'arrête à une gare, qui n'est donc pas la gare de départ, le temps de stationnement à quai n'excède en général pas trois minutes.

C'est pourquoi il est recommandé, pour ne pas vivre des mésaventures pareilles, et ne pas gêner les autres passagers, de ne pas descendre, ne serait-ce que pour fumer une cigarette.

Et aussi:

Choc: il prend un selfie devant une femme percutée par un train (photo)

Isère: ils s'extirpent de leur voiture avant que le train ne la broie (photo)

Var: un jeune garçon s'amuse à escalader un train et se retrouve dans le coma

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


En Indre-et-Loire, une maman a laissé son bébé dans le train le temps d'aller faire une course. Mais les portes se sont fermées avant qu'elle ne revienne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-