Elle brûle les parties génitales de son mari pour se venger, il est entre la vie et la mort

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 août 2016 - 14:42
Image
Police-voiture-TourEiffel-Jour
Crédits
©Mic/Flickr
La femme a exprimé une "haine profonde" à l'encontre de son mari et affirmé vouloir lui faire du mal.
©Mic/Flickr
Une femme a été mise en examen pour avoir castré par le feu, samedi soir à Montpellier, son mari qu'elle accuse de l'avoir maltraitée pendant des années.

Un homme est toujours entre la vie et la mort, ce mardi 16, après avoir été gravement brûlé à l'entrejambe par sa femme, samedi 13 au soir à Montpellier (Hérault). La quinquagénaire, arrêtée dans la foulée, affirme avoir voulu se venger des sévices que lui faisait subir son mari depuis de nombreuses années.

Samedi soir, dans un appartement de Montpellier. La femme aurait commencé par droguer sa victime présumée, en lui faisant ingérer de l'insuline et du Xanax, un puissant anxiolytique. Une fois l'homme endormi, elle lui aurait ensuite brûlé les parties génitales à l'aide d'une bombe aérosol, selon les informations dévoilées par France Bleu Hérault, avant d'être surprise par les forces de l'ordre qui l'ont immédiatement placée en garde à  vue.

Le mari a pour sa part dû être immédiatement évacué vers l'hôpital. Dans le coma du fait de la gravité de ses blessures, il serait encore ce mardi entre la vie et la mort et les médecins ont exprimé leur inquiétude sur son pronostic vital.

La quinquagénaire a justifié lors d'un interrogatoire son acte par les violences que lui aurait fait subir pendant des années son compagnon. Elle a ainsi exprimé une "haine profonde" à son encontre et affirmé vouloir lui faire du mal, sans pour autant chercher à le tuer. Elle a été mise en examen pour tentative de meurtre ainsi qu'actes de torture et de barbarie. Une expertise psychologique approfondie devrait être ordonnée, malgré que les enquêteurs aient souligné la "cohérence" de son discours.

 

À LIRE AUSSI

Image
Laetitia Casta dans "Une histoire d'amour" (2014) avec Benoît Poelvoorde.
Fracture du pénis: certaines positions sexuelles plus dangereuses pour l'homme
Selon une étude brésilienne, certaines positions sexuelles seraient plus dangereuses pour l'homme. La moitié des fractures du pénis surviendrait lorsque la femme est p...
23 janvier 2015 - 21:24
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.