Elle chantait "liberté": Chloé arrêté par la police à Nice pour "incitation à la révolte"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 28 février 2022 - 18:17
Image
Chloé
Crédits
AFP / Sarah Pascaud
Chloé, artiste arrêtée à Nice pour avoir chanté dans la rue.
AFP / Sarah Pascaud

« Est-ce qu'on a encore le droit de chanter dans la rue ? » La chanteuse Chloé dont les passages avait été remarqué sur l’émission The Voice donne aujourd’hui de la voix dans des mouvements « résistants ». Elle était à Nice la semaine dernière où la police est intervenue lors d’un concert de rue : « on n'avait pas déclaré, c'était juste un groupe qui fait de la musique en même ensemble. On a encore le droit normalement de prendre une guitare, un micro et de chanter dehors. Ben là, non ils sont intervenus en 30 minutes, pour une fois ils étaient rapides. »

Sur les vidéos qui ont circulé, on peut voir des policiers, masqués, plaquant sur le mur la chanteuse, l’isolant de son groupe. Les cris se font entendre, les sympathisants de la chanteuse appellent à l’aide contre la police, les agents tentent de maintenir à distance les citoyens venus simplement passer du temps ensemble.

Pour beaucoup, ces passants étaient des personnes maintenues hors des lieux publics pour se retrouver à cause de la discrimination engendrée par le passe vaccinal. Ces résistants ne peuvent ainsi plus se produire ou se retrouver à l’extérieur en s’exprimant sans être taxés d’appeler « à la haine et à la révolte ».

Chloé nous explique : « à Nice, on voit beaucoup plus de sécurité aujourd’hui, avec la politique d’Estrosi, c’est la sécurité avant tout. Donc dès qu’on parle de liberté, on est opposé à eux. »

L’artiste est sortie du poste de police plusieurs heures plus tard avec 135 € de contravention. Elle pourrait être traduite en justice dans les jours qui suivent, encourant plusieurs milliers d'euros d’amendes, alors qu'elle ne faisait que chanter.

Voir aussi : Répression du convoi de la liberté: "Emmanuel Macron annonce sa campagne à coups de bâtons"

Le premier adjoint au maire de Nice a dénoncé des "manifestants antivax très agressifs et alcoolisés" :

Les personnes ayant visionné les images contestent la version du premier adjoint au maire, dénonçant des "fake news" de la part de l'homme politique. Contactée, la mairie de Nice n'a pas souhaité revenir sur cet évènement et maintient sa version. Les élus ont dénoncé un "tapage nocturne" alors que l'intervention s'est déroulé aux alentours de 20 h. À Nice, le tapage nocturne commence à partir de 21 heures.

Le 5 mars prochain, Chloé sera à Dunkerque pour un concert de la liberté de 14 h à 18 h, place Jean Bart. Hier, la chanteuse était l'invitée de l'avocat Fabrice Di Vizio qui l'a ensuite invité à lui confier le dossier : "On va se marrer un peu, tiens ! La procédure est d'emblée nulle !", s'est-il exclamé.

À LIRE AUSSI

Image
Karine Dubernet, comédienne et auteure
"C’est très dur d’être plus drôle que le gouvernement" Karine Dubernet, comédienne
Karine Dubernet est un esprit affranchi et un électron libre. Passionnée par son métier de comédienne et auteure, elle est sincère dans ce qu’elle transmet, notamment ...
26 janvier 2022 - 19:09
Vidéos
Image
Michael Bond Pause
"Le Covid est le produit parfait, on assiste à la grande braderie du diable" Michael Bond
Les cheveux longs, le teint hâlé, et des grosses lunettes de soleil, il semble venir tout droit de l'Amérique des années 70. Il chante en anglais et milite activement ...
06 novembre 2021 - 15:03
Vidéos
Image
Christophe Barbier
Au nom de "l'unité nationale", Christophe Barbier évoque un renoncement à l'élection présidentielle
HUMEUR — Adepte des plateaux télévisés, des formules déplacées et de l'écharpe rouge, l'ancien directeur de la rédaction de l'Express Christophe Barbier a encore frapp...
02 mars 2022 - 20:57
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don