Elle fait des cookies avec les cendres de son grand-père et les donnent à ses camarades

Elle fait des cookies avec les cendres de son grand-père et les donnent à ses camarades

Publié le 18/10/2018 à 09:22 - Mise à jour à 10:26
©Wikimedia Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une lycéenne américaine affirme avoir confectionné des cookies en y incorporant les cendres de son grand-père. Elle a offert ces macabres biscuits à ses camarades de classe.

Les élèves concernés ne courent aucun risque sanitaire mais certains ont dû être pour le moins dégoûtés. Une lycéenne américaine de 16 ans a cuisiné des cookies pour ses camarades du lycée, la Da Vinci Charter Academy située à Davis en Californie, avec un ingrédient particulièrement macabre.

En effet, la jeune femme a incorporé à ses petits gâteaux des cendres de son grand-père décédé. La police de la ville, qui s'est saisi de l'affaire, a déclaré que les biscuits en question étaient des cookies au sucre que l'étudiante en question les avait apportés sur le campus et distribués à au moins neuf étudiants selon CBS Sacramento.

Lire aussi - Son pied est amputé, il le fait manger à ses amis dans des tacos

Deux camarades de classe de la jeune femme était au courant de l'ingrédient "mystère" et ont consommé tout de même les biscuits. Les autres ignoraient la présence des cendres d'un défunt dans la pâte à cookie. Un des lycéens concernés, Andy Knox, a expliqué à la télévision locale KCRA-TV qu’une fille de sa classe lui avait offert un gâteau en lui disant qu’il contenait un "ingrédient spécial" mais qu’il avait pensé à du cannabis. Selon lui, le biscuit n'avait pas un goût bizarre, mais renfermait "de petits grains gris" et "craquait sous la dent, comme quand on mange du sable étant enfant".

La boulangère amateur se serait d'ailleurs vanter de son geste ce qui aurait particulièrement intrigué ses camarades dégoûtés. Elle a écopé d'une suspension de la part de l'établissement scolaire.

Dans une lettre aux parents, le directeur de la Da Vinci Charter Academy, Tyler Millsap, a déclaré qu'"il n'y avait aucun risque pour la santé des étudiants sur le campus" et que l'école "regrettait que cette affaire ait été diffusée" dans les médias.

Voir:

Bagarre et cannibalisme: 3 hommes interpellés pour "anthropophagie" et "acte de barbarie"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La lycéenne avait confectionné ses cookies avec les cendres de son grand-père défunt.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-