Elle s'arrache les yeux à vif dans la rue sous l'effet de la méthamphétamine

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Elle s'arrache les yeux à vif dans la rue sous l'effet de la méthamphétamine

Publié le 26/02/2018 à 08:19 - Mise à jour à 08:20
© Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Aux Etats-Unis, une jeune femme a commis un geste irréparable: elle s'est arrachée les yeux dans la rues, victimes d'hallucinations. La malheureuse était toxicomane et consommait de la méthamphétamine.

C'est une histoire atroce qu'ont rapporté les médias américains (voir ici) et qui rappellent les terribles effets hallucinogènes de certains produits stupéfiants. Une jeune femme âgée de seulement 20 ans s'est en effet arraché les yeux en pleine crise devant des témoins.

Les faits se déroulent le 6 février aux Etats-Unis. Dans la ville d'Anderson, en Caroline du Sud, aperçoivent la jeune Kaylee Muthart errant devant une église. Dans sa main: l'un de ses propres globes oculaires qu'elle venait de déceler de son orbite.

Les secours sont rapidement intervenus et ont dû maîtriser la malheureuse qui avait également détruit son autre œil et se trouvait en pleine crise de démence causée par l'absorption de drogues.

Conduite à l'hôpital, rien n'a pu être fait pour les yeux de la malheureuse qui restera donc aveugle. Elle devra d'ailleurs se faire poser des prothèse pour maintenir la structure faciale de son visage.

Lire aussi: Stupéfiants: les douanes françaises saisissent 51 kg de méthamphétamines, un record

Selon les premiers éléments de l'enquête, la malheureuse Kaylee aurait absorbé d'importantes quantités de méthamphétamine. La drogue lui aurait alors gravement altéré l'esprit. Elle aurait été victime d'hallucinations, lui montrant un monde en plein chaos avec des voix lui suggérant de s'arracher les yeux pour aller au paradis. Ce que la malheureuse a donc fait.

Selon la mère de la jeune femme qui a souhaité faire connaître l'histoire, sa fille prenait de la drogue depuis environ six mois.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La malheureuse jeune femme était en pleine crise d'hallucinations provoquée par la drogue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-