A 10 ans, elle tue un bébé en lui piétinant la tête: elle sera jugée comme une adulte

A 10 ans, elle tue un bébé en lui piétinant la tête: elle sera jugée comme une adulte

Publié le 13/11/2018 à 12:42 - Mise à jour à 12:49
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

A 10 ans, elle pourrait être jugée comme un adulte. Selon la loi du Wisconsin (Etats-Unis), une petite fille qui a tué un bébé en lui piétinant la tête pourrait comparaître devant un tribunal pour adulte.

Une fillette de 10 ans originaire du Wisconsin aux Etats-Unis a été accusée d’homicide volontaire dit "au premier degré" selon la justice américaine, ce qui constitue un crime au regard de la loi française. Particularité de la justice de cet Etat plutôt rural, la loi stipule que des accusations de meurtre au premier degré sont portées devant un tribunal pour adulte si l’accusé a 10 ans ou plus. Cette petite fille sera donc très probablement jugée comme une adulte.

Les faits qui sont reprochés à la petite suspecte ont eu lieu dans une garderie de la ville de Tilsen rapporte Reuters mardi 30 octobre. Pour une raison encore inconnue, la petite fille s'est retrouvée seule avec un bébé de six mois qu'elle a pris dans ses bras. Seulement, elle l’aurait accidentellement laissé tomber et le bébé se serait cogné contre un tabouret, provoquant des pleurs. De peur d'être grondé, l'enfant "a ensuite piétiné la tête de la fillette de 6 mois", a fait savoir le procureur du district du comté de Chippewa, Wade Newell.

Lire aussi - Isère: un bébé d'un mois tué sur fond d'alcoolisme et toxicomanie des parents

Le bébé a ensuite été admis à l'hôpital dans un état grave et a fini par succomber à ses blessures quelques jours plus tard, le 1er novembre. Les légistes qui l'ont autopsié ont souligné que les fractures du crâne dont il était victime avaient été infligées non pas par sa chute mais par les coups de la petite fille.

La fillette a d'abord nié avoir fait du mal au bébé, mais a finalement avoué aux autorités. Elle a été entendue la semaine dernière devant un tribunal pour une audience préliminaire. Un moment difficile pour l'enfant, très choquée, qui n'a pas pu retenir ses larmes. Elle a été placée en détention et sa caution a été fixée à 50.000 euros.

Voir:

Une femme pendue et un bébé mort découverts dans un appartement de l'Aube

Seine-et-Marne: elle se suicide en se jetant sous un train avec son bébé

Son bébé naît avec une malformation: la mère attaque le gynécologue

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans le Wisconsin, une fillette de 10 ans a tué un bébé de six mois en lui piétinant la tête.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-