Embuscade et fusils d'assaut: deux morts dans un règlement de comptes à Marseille

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Embuscade et fusils d'assaut: deux morts dans un règlement de comptes à Marseille

Publié le 13/03/2019 à 12:56 - Mise à jour à 13:18
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux hommes connus des services de police ont été abattus à Marseille mardi 12 au fusil d'assaut suite à une embuscade. Des faits qui ne laissent guère de doute sur la thèse du règlement de comptes entre bandes rivales.

La piste du règlement de comptes ne fait guère de doute, et pas seulement en raison de la réputation de la cité marseillaise de La Busserine, où les luttes entre narcotrafiquants ont déjà fait parler d'elles. Le mode opératoire est en effet tristement classique dans cette fusillade qui a fait deux morts mardi soir.

Les deux victimes, deux frères tous les deux âgés d'une quarantaine d'années, circulaient à bord d'une voiture dans ce quartier du 14e arrondissement de Marseille, vers 20h45. Deux autres véhicules avec au moins quatre individus à bord ont alors fait irruption pour leur bloquer la route. Deux hommes sont alors descendus et ont ouvert le feu à l'aide de fusils d'assaut.

Les quatre agresseurs ont pris la fuite, mais rapidement, deux d'entre eux ont été interpellés et placés en garde à vue, a indiqué le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, cité par France 3.

Voir: Agression par arme blanche à Marseille: plusieurs blessés, l'agresseur tué

Le mode opératoire évoque clairement un double assassinat prémédité et les méthodes du grand banditisme. A cela s'ajoute le fait que les deux victimes étaient très défavorablement connues des services de police.

La cité de La Busserine avait acquis une triste renommée en mai dernier lorsqu'une attaque à la Kalachnikov avait été filmée. Les auteurs cagoulés qui auraient tenté d'enlever une personne avaient ensuite échangé des tirs avec les forces de l'ordre dans une scène digne d'un film de guerre.

Selon le procureur, les faits de ce mardi constituent le quatrième règlement de comptes survenu dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l'année.

Lire aussi:

Guerres de bandes - deux adolescents tués en une nuit en Ile-de-France

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'embuscade a fait deux morts dans la cité de La Busserine.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-