Emeutes à Nice après l'accident d'un homme poursuivi par la police

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Emeutes à Nice après l'accident d'un homme poursuivi par la police

Publié le 31/07/2018 à 11:39 - Mise à jour à 11:55
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme qui aurait tenté d'échapper à la police au guidon d'un scooter volé a eu un accident dimanche à Nice. La nuit de lundi à ce mardi a été marquée par des violences, une partie de la population affirmant que c'est une voiture de police qui l'a percuté.

La nuit de lundi 30 à mardi 31 a été marquée par des émeutes et des affrontements à Nice, dans le quartier des Moulins. Cela suite à l'accident de scooter, survenu dimanche soir, d'un homme qui tentait d'échapper à la police.

Des matelas ou des poubelles ont été incendiés dans les rues et des véhicules dégradés. Les forces de l'ordre déployées sur place ont essuyé des jets de projectiles, mais aucun blessé ne serait à déplorer. Aucune interpellation n'a été effectuée.

La flambée de violences avait débuté dès le soir de l'incident. Selon les sources policières citées par Nice-Matin, l'individu âgé de 25 ans aurait tenté à scooter de se soustraire à un contrôle de police. Il aurait emprunté le terre-plein de la ligne 2 du tramway, dérapé sur l'herbe et terminé sa course contre un arbre.

Voir: Les violences urbaines liées à la mort de jeunes depuis dix ans

Une chute violente qui lui aurait causé une fracture ouverte du fémur et une blessure à la hanche. L'homme a été évacué vers l'hôpital dans un climat déjà tendu. Certains habitants du quartier contestent la version officielle des faits, avançant que ce n'est pas un arbre mais une voiture de police qu'aurait percuté le jeune homme.

La Ville de Nice a affirmée que l'homme avait refusé d'obtempérer après que les forces de l'ordre ont souhaité le contrôler, le scooter ayant été signalé volé. Elle a confirmé que l'homme avait bien heurté un arbre.

Le maire (LR) Christian Estrosi a fait part de son "total soutien" aux forces de l'ordre dont-il a salué le "professionnalisme et la rigueur" au cours de cette fameuse intervention. "Je condamne ces violences, leurs auteurs doivent être rapidement interpellés et poursuivis" a-t-il déclaré ce mardi matin suite aux violences de la nuit.

Lire aussi:

Jeune tué à Nantes: un millier de personnes réclament "Justice pour Abou"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un important dispositif de sécurité a été déployé à Nice pour faire face aux violences urbaines.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-