En CM1 et CM2, ils passent à tabac une institutrice dans la cour de récréation

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

En CM1 et CM2, ils passent à tabac une institutrice dans la cour de récréation

Publié le 31/03/2018 à 10:22 - Mise à jour à 10:25
©De/Isopix/Sipz
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Jeudi, la presse locale a révélé une agression étrange survenue le 19 mars: une institutrice qui sermonnait un enfant dans la cour a été rouée de coups par trois élèves. La police a dû intervenir.

L'agression a eu lieu le 19 mars mais n'a été rapportée que jeudi 29 par France bleu Occitanie. Une institutrice d'une école primaire de Colomiers, dans le département de Haute-Garonne, a été rouée de coups par… des élèves en classe de CM1 et de CM2.

Les faits se déroulent dans la cour de l'école Jules Ferry lors de la récréation. Selon le rapport de l'affaire par la presse locale, l'enseignante était en train de sermonner un élève qui se comportait mal. C'est alors que deux autres enfants sont venus au secours de leur camarade et la situation a dégénéré. Les trois enfants scolarisés en CM1 et CM2, et qui ont donc probablement neuf ou dix ans (hors cas de redoublement) ont littéralement passé à tabac la malheureuse institutrice. Cette dernière a en effet essuyé des coups de poing au niveau du dos et du torse. Interrogée par France bleu Occitanie, une représentante des parents d'élèves qualifiera même d'"inimaginable" la violence de l'agression de la part de jeunes enfants.

Lire aussi: L'instituteur collectionne les images pédophiles et veut "rester dans l'éducation"

La police a été prévenue par les autres enseignants et les enfants ont été ramenés à leurs familles. Les deux élèves scolarisés en CM ont depuis les faits changé de classe, et celui en CM1 devrait faire l'objet d'un suivi particulier par les services de l'inspection académique.

N'ayant pas atteint l'âge de responsabilité pénale, aucune poursuite ne sera engagée contre eux. L'institutrice a cependant porté plainte. Suite aux coups reçus, et visiblement très choquée, elle a été placée une semaine en arrêt de travail.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'institutrice a été battue par des enfants élèves de l'école.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-