EN DIRECT: fort séisme en Italie, au moins 63 morts selon un dernier bilan de la protection civile

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

EN DIRECT: fort séisme en Italie, au moins 63 morts selon un dernier bilan de la protection civile

Publié le 24/08/2016 à 08:36 - Mise à jour à 15:56
©Filippo Monteforte/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un séisme de magnitude 6,2 a frappé le centre de l'Italie dans la nuit de mardi à ce mercredi. Sur place, les autorités rapportent d'importants dégâts, dont des quartiers entiers qui se seraient effondrés. Le dernier bilan donné par la protection civile italienne fait état d'au moins 63 morts.

Fin de ce direct, merci de l'avoir suivi. Plus d'information à venir sur FranceSoir.

15h23

Sur Twitter, la Croix Rouge italienne donne plusieurs conseils aux personnes vivant dans les zones touchées par le séisme. Elle conseille notamment de supprimer le mot de passe des réseaux wi-fi pour faciliter le travail des secours. 

 

15h09

Le Premier ministre Manuel Valls a assuré à son tour de la solidarité de la France face au séisme de cette nuit, s'exprimant à la fois en français et en italien sur son compte Twitter.

 

14h48

Sur son compte Twitter, Nicolas Sarkozy a adressé ses condoléances au peuple italien dans un message de soutien.

 

14h42

Selon la protection civile italienne, le bilan du séisme a grimpé d'un coup à 63 victimes confirmées. Il y a au moins 35 morts à Amatrice, 11 à Accumoli. La situation est dramatique et les hôpitaux de la région, notamment à l'Aquila, sont débordés.

 

13h45

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a présenté ses condoléances et son soutien au peuple italien dans un tweet.

13h25 

Selon le journal italien La Stampa, le bilan humain a encore augmenté, passant à plus de 50 victimes dont 35 rien que dans le village martyr d'Amatrice.

 

12h44

La Protection civile italienne révise son bilan à la hausse et confirme la mort de 38 personnes. Outre les victimes formellement décédées, les autorités évoquent de nombreux disparus, laissant penser que le bilan va encore s'alourdir.

 

12h42

Dans un communiqué de presse, l'Elysée qualifie le tremblement de terre de "terrible tragédie"François Hollande exprime au président du Conseil italien Matteo Renzi "la solidarité et l’affection de tout le peuple français".

 

11h55

La Protection civile italienne confirme officiellement un bilan d'au moins 37 morts.

 

11h42

Le Corriere della Serra annonce maintenant que le bilan a provoqué la mort de 38 personnes.

 

11h24

Le bilan des victimes passe à 23 morts (presse).

 

11h13

La Protection civile de la région des Marches annonce que, outre les victimes décédées, 10 personnes sont portées disparues.

 

11h06

Le réseau social Facebook a décidé d'activer son "Safety Check" en Italie. Régulièrement utilisé lors d'une catastrophe naturelle ou d'un attentat, l'outil permet aux personnes ayant un compte Facebook de signaler, en "activant le bouton", qu'elles sont en sécurité.

 

10h55

Le pape François a exprimé sa "douleur" et "solidarité" envers les victimes suite à la secousse sismique. Alors qu'il devait s'exprimer sur la place Saint-Pierre à une foule de fidèles, il a annulé son allocution, demandant plutôt à l'assistance de prier avec lui pour les victimes.

 

10h47

Une vidéo publiée par RTS Info (Radio Télévision Suisse) montre les dégâts dans la zone touchée, et les premières tentatives pour secourir les personnes ensevelies sous les décombres.

 

10h32

Le Corriere della Serra annonce un bilan, provisoire, de 22 morts.

 

10h29

Toujours selon l'agence de presse italienne ANSA, il y aurait "des dizaines de morts" dans la ville d'Amatrice, sans plus de précisions pour le moment.

 

10h17

Selon l'agence de presse italienne ANSA, déjà 10 morts et 20 blessés ont été comptabilisés sur la seule commune de Pescara del Tronto, l'une des zones les plus proches de l'épicentre. Une partie de la ville a vibilement été détruite selon les informations rapportées par l'agence.

 

10h07

"Nous pouvons entendre les cris de la mère et de l'un des enfants" confirme un témoignage rapporté par l'agence de presse italienne ANSA, dans la ville d'Accumoli. L'agence confirme en outre, rapportant les propos du maire Stefano Petrucci, que les secours essaient de dégager une famille de quatre personnes prisonnière des décombres. 

 

9h59

L'Italie est régulièrement frappé par des tremblements de terre, parfois très meurtriers, 70% du pays étant considéré comme étant "à risques sismiques". Le 28 décembre 1908, dans le détroit de Messine (entre l'Italie "continentale" et la Sicile), une secousse provoqua des dégâts considérables sur un rayon de 200 kilomètres, provoqua la mort d'environ 100.000 personnes selon les estimations, et détruisit la ville de Messine à 98%.

 

9h43

Selon le Corriere della Serra, outre les 21 morts, il y aurait actuellement une centaine de disparus suite au séisme. Pas de confirmation des autorités italiennes.

 

9h27

Les secours s'activent à Accumoli, sans doute l'une des villes les plus touchées par le séisme pour retrouver quatre personnes disparues: un jeune couple et leurs deux enfants. Les pompiers ont demandé l'aide d'une caméra thermique pour accélérer les recherches.

 

9h18

La presse italienne annonce un bilan, provisoire, de 21 morts. Les autorités n'ont, pour l'instant, confirmé aucun bilan.

 

9h13

Selon le quotidien Corriere della Serra, un enfant a été extrait, vivant, des décombres d'un bâtiment dans la ville d'Amatrice, l'une des plus ravagées par la secousse.

9h06

Un témoin vivant dans la ville de Frosinone, dans le Latium, mais à plus de 200 kilomètres de l'épicentre explique à FranceSoir "avoir ressenti la secousse" dans la nuit, et "être particulièrement choqué" par l'intensité du séisme. Les journalistes de l'AFP avaient déjà confirmé que la secousse a été clairement ressentie à Rome, à 170 kilomètres de l'épicentre.

 

8h56

Selon les données de l'INGV (l'Institut nationale de géophysique et de vulcanologie), déjà 80 petites répliques d'une magnitude supérieure à 2,0 ont été enregistrées depuis la secousse principale. La ville de Pérouse (160.000 habitants) a même été touchée par une réplique de magnitude 4,3, et la ville de Rieti par une secousse de 6,0.

 

8h46

Les autorités italiennes demandent de "limiter l'usage du téléphone à proximité de l'épicentre" pour ne pas saturer le réseau. Elles encouragent plutôt à se servir de SMS ou des réseaux sociaux.

 

8h44

Coïncidence troublante: le séisme de ce mercredi 24 a eu lieu à la même heure que celui en 2009 qui a ravagé la ville de L'Aquila, avec pratiquement la même intensité. Le 6 avril 2009, à 3h32, L'Aquila, déjà dans le centre de l'Italie a été secouée par un séisme d'une magnitude de 6,3 qui avait provoqué la mort de 308 personnes.

 

8h37

Les pompiers italiens publient sur Twitter une photo aérienne de la ville d'Amatrice, l'une des communes les plus touchées par le séisme.

 

8h21

Les premières images affluent. Ici la rue principale de la petite ville d'Amatrice, toujours dans le Latium.

 

8h10

Les premiers bilans faisant état de 5 à 6 morts auraient fortement évolué, selon la presse italienne. Les médias locaux rapportent ainsi désormais plus d'une douzaine de victimes: 13 selon La Stampa et 14 selon la Raï, la télévision publique.

 

L'Italie se réveille sous le choc ce mercredi 24: un séisme de magnitude 6,2 a frappé le centre du pays tôt dans la nuit. Selon le quotidien italien La Stampa, au moins 13 personnes auraient trouvés la mort, dont 6 pour la seule commune d'Accumoli. Le maire d'Accumoli (Latium, centre du pays), rapporte qu'au moins la moitié de sa ville serait ravagée.

Deux personnes ont été tuées dans l'effondrement de leur habitation à Pescara del Tronto, commune qui dépend d'Arquata dans la région des Marches, voisine de la région frappée par ce tremblement de terre, ont confirmé les carabiniers de cette commune. Il s'agirait d'un couple de personnes âgées.

Interrogé par l'agence italienne Agi, le maire d'Accumoli, commune située tout près de l'épicentre du séisme, a de son côté confirmé la mort d'une personne, décrivant sa ville comme étant à moitié détruite. Selon lui, au moins quatre personnes sont encore prisonnières des décombres. "Ici, c'est une tragédie, nous avons des morts et des bâtiments détruits", a-t-il déclaré.

Le séisme a atteint la magnitude 6,2, selon l'Institut américain de géologie (USGS). Il a secoué le centre de la péninsule italienne mercredi vers 3h30 (1h30 GMT) et a été ressenti à Rome par des journalistes de l'AFP.

L'épicentre se trouve à 10 km au sud-est de Norcia, une ville de la région d'Ombrie, à environ 150 km au nord-est de Rome, a précisé l'USGS, qui a assorti son communiqué d'une alerte rouge, suggérant d'éventuels dommages importants.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le séisme est survenu à 3h30, heure locale, dans la nuit de mardi à ce mercredi.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-