En direct sur Facebook: une jeune femme de 18 ans s'asperge d'essence et s'immole par le feu

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

En direct sur Facebook: une jeune femme de 18 ans s'asperge d'essence et s'immole par le feu

Publié le 23/01/2017 à 09:53 - Mise à jour à 10:08
©Dado Ruvic/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans la nuit de vendredi à samedi, une jeune femme a tenté de se suicider par le feu dans une station-service de La Rochelle. Agée de 18 ans, elle s'est aspergée d'essence avant d'allumer le feu, immortalisant la scène sur Facebook Live.

Son geste a été visionné par des dizaines d'internautes. Dans la nuit de vendredi 20 à samedi 21, une jeune femme de 18 ans a tenté de se suicider par le feu dans une station-service de La Rochelle. Les faits se sont produits vers 3h du matin. Alors qu'elle se trouvait dans une station Esso du quartier de Mireuil, la jeune femme a activé le mode vidéo de son téléphone portable et s'est aspergée d'essence. Elle a ensuite allumé le feu, publiant la scène sur Facebook Live.

Très vite, ses amis ont vu ces images et donné l’alerte. Retrouvée vers 4h15 du matin par les secours, elle a été transportée par hélicoptère au service des grands brûlés du CHU de Nantes. Selon la police, la jeune femme, dont le pronostic vital est engagé, se trouve dans un état "très critique". Une enquête a été ouverte pour comprendre les raisons de son geste mais pour le moment, la thèse du suicide reste privilégiée. Quant à la vidéo, elle a été supprimée le lendemain matin, vers 8h. 

Ce n'est pas la première fois qu'un tel drame se produit sur le réseau social. Début janvier aux Etats-Unis, une adolescente de 12 ans, originaire de Géorgie, avait retransmis en direct son suicide par pendaison. La séquence de 42 minutes était restée en ligne pendant deux semaines malgré les appels à la suppression de la police.

Comme l'a rappelé Le Monde le 5 janvier dernier, les règles internes de modération de Facebook prévoient la suppression des images d'automutilation, y compris de blessures ouvertes, "si elles incitent d’autres personnes à faire de même. Dans les autres cas, les images doivent rester en ligne pour que les amis de la personne puissent voir cet appel à l'aide".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La jeune femme de 18 ans s'est aspergée d'essence et s'est immolée par le feu dans une station service où elle était stationnée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-